Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Coulée de boue meurtrière — Colombie

Coulée de boue meurtrière — Colombie

16 Avril 2017

Au moins 273 personnes sont mortes et 43 enfants figurent parmi les victimes. La majorité des quartiers affectés sont pauvres, habités par nombre des 6,9 millions de déplacés du conflit armé qui déchire la Colombie depuis le début des années 1960. "Le bilan, encore partiel, est dramatique", a reconnu dimanche, dans un message à la nation, le président colombien Juan Manuel Santos, à propos de cette catastrophe qui a affecté 45.000 personnes selon la Croix-Rouge.

De nombreux rescapés ont raconté qu'ils s'étaient juchés sur les toits parce que l'eau leur arrivait jusqu'au cou. D'autres personnes ont été surprises dans leur sommeil, comme Lina Marcela Morales, qui cherchait, samedi, cinq de ses proches qui "dormaient et n'ont pas eu le temps de sortir de leur maison, déjà inondée ". "Nous avons du mal à nous rendre compte de ce qui nous est arrivé ", se désole Hernando Rodriguez, un retraité de 69 ans, au lendemain du drame.

A l'origine de cette coulée de boue: de fortes pluies survenues dans la nuit du vendredi 30 mars au samedi 1 avril. Des quartiers entiers ont disparu et des centaines de familles n'ont pas encore été retrouvées.

Les pluies sur Mocoa devraient aller "en décroissant progressivement" à partir de dimanche, a précisé Diego Suarez, de l'Institut d'hydrologie, de météorologie et d'études environnementales de Colombie (Ideam).

Plus d'un millier de militaires et de policiers ont été détachés pour participer aux secours, selon un communiqué du ministre de la Défense, Luis Carlos Villegas, qui s'est rendu à Mocoa avec le président et d'autres membres du gouvernement. Il s'agit d'une des pires catastrophes naturelles de l'histoire du pays.

Le pape François lors d'une messe à Carpi (nord de l'Italie) s'est déclaré "profondément peiné" par la tragédie. "Nous sommes encore dans les 72 heures suivant un tel désastre", au cours desquelles il y a encore un espoir de sauver des vies, a déclaré un porte-parole de la Croix-Rouge colombienne (CRC). Après des pluies diluviennes - provoquées par le phénomène climatique El Niño - sur le département de Putumayo, la crue simultanée de trois fleuves a déclenché un immense glissement de terrain. Elles provoquent des inondations également au Pérou, où 101 morts et plus de 900'000 sinistrés ont été répertoriés à ce jour, ainsi qu'en Equateur qui déplore 21 morts et 1280 sinistrés.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Coulée de boue meurtrière — Colombie