Dimanche, 25 Juin 2017
Dernières nouvelles
Principal » Cinq fois où la compagnie United Airlines a été décriée

Cinq fois où la compagnie United Airlines a été décriée

18 Avril 2017

" Nous avons cherché des volontaires, puis nous avons dû recourir à notre protocole (qui comprend un dédommagement allant jusqu'à 1000 $) pour choisir les passagers qui devaient débarquer", relate le directeur de United Airlines dans sa lettre.

La vidéo est rapidement devenu virale, sur tous les réseaux sociaux, que ce soit Twitter, Facebook ou même Google.

United s'est engagée à conduire une enquête interne pour examiner et revoir notamment comment ses équipes gèrent les situations de surbooking dans les aéroports et sa politique de dédommagements. Un audit interne est lancé dont les résultats seront communiqués d'ici le 30 avril.

Un peu plus tôt, et alors que tous les passagers avient pris place à bord de l'appareil, la compagnie a demandé à quatre clients de bien vouloir quitter l'avion pour permettre à quatre membres d'une compagnie partenaire de pouvoir embarquer.

La compagnie aérienne américaine United Airlines s'est finalement excusée mardi 11 avril auprès du passager expulsé sans ménagement dimanche d'un de ses avions à Chicago. Avec un nouveau slogan: " volez dans des cieux chaleureux avec une vraie compagnie aérienne ".

Le Ministère est chargé de veiller à ce que les compagnies aériennes respectent le droit relatif à la protection du consommateur, y compris la règle de surveillance.

Fin mars, deux adolescentes portant des leggings s'étaient vues refuser l'embarquement sur un vol Denver-Minneapolis au motif que ces pantalons n'étaient pas conformes, entre autres, au code vestimentaire des employés.

Le " surbooking " est une technique commerciale qui permet aux compagnies de vendre davantage de sièges que n'en contient l'appareil pour palier aux désistements de dernières minutes. "Il est choquant que quelqu'un qui a payé son billet soit traité comme un prisonnier". Le Docteur agressé devait aller au travail, il a donc refusé d'être débarqué. "En conclusion vous n'avez pas de droit", énumère l'analyste. Sur une vidéo prise par l'un des passagers à bord, on aperçoit l'homme en question en train de hurler, le visage en sang après avoir été percuté contre l'accoudoir. Une fois au sol, l'homme est tiré sur toute la longueur du couloir sous les yeux des passagers, ses lunettes déplacées par l'impact du choc.

Les compagnies peuvent toutefois décider de proposer des services tels un repas, des boissons et des chambres d'hôtel à ces voyageurs lésés. L'événement a été filmé par de nombreux passagers dont Tyler Bridges.


Cinq fois où la compagnie United Airlines a été décriée