Dimanche, 28 Mai 2017
Dernières nouvelles
Principal » Incidents Bastia-OL : Lopes et Gorgelin portent plainte, pas Mateta

Incidents Bastia-OL : Lopes et Gorgelin portent plainte, pas Mateta

19 Avril 2017

Le gardien de l'OL Anthony Lopes pris à partie par des supporters du SC Bastia.

" Le dimanche de la honte ", " carton rouge pour les supporteurs corses ": la presse de lundi est scandalisée après les échauffourées entre supporters bastiais et joueurs lyonnais, dimanche à Bastia. La commission de discipline de la Ligue de football et le procureur de la République devraient ouvrir une enquête. Et dans la foulée il l'a confiée à la DDSP (direction départementale de la sécurité publique).

Bastia-Lyon passe du terrain sportif au volet judiciaire.

Rapidement après les incidents, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, expliquait sur l'antenne de RMC que le gardien lyonnais, Anthony Lopes, avait été frappé par le directeur de la sécurité de Bastia Anthony Agostini.

Le Sporting venait tout juste de rouvrir sa tribune Est, fermée pour trois journées à la suite des cris racistes proférés contre Balotelli fin janvier. Parmi les conséquences immédiates des violents incidents, un des stadiers mis en cause par l'Olympique Lyonnais, images à l'appui, va être licencié par son employeur.

Le gérant de la société de sécurité Sisis, Ange-Étienne Biolchini, l'a annoncé sur France Bleu RCFM. Valentin* était présent dans la tribune Est, au milieu du groupe "Bastia 1905".

Les trois hommes comptent parmi les Gones qui, en première ligne, ont essuyé la première vague des supporters corses qui, dès l'échauffement, ont investi la pelouse du stade Armand-Cesari après une altercation entre Memphis Depay et un trublion issu lui aussi des tribunes.

Des mots qui pourraient expliquer le comportement violent de certains supporters et membres de l'encadrement du club de l'Île de Beauté.

Le président de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni a lui regretté de voir qu'"une fois de plus, la Corse est au banc des accusés" et a appelé "chacun à faire preuve de retenue" et à "ramener cette affaire à des proportions plus raisonnables".