Jeudi, 14 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » La pelouse du Parc OL envahie par des supporters avant Lyon-Besiktas

La pelouse du Parc OL envahie par des supporters avant Lyon-Besiktas

21 Avril 2017

Quelques-uns parmi ces derniers ont rejoint le terrain dans la foulée. Avec 20 000 Turcs dans des zones ouvertes du stade (et surtout dans le troisième anneau du stade, soit au-dessus des Lyonnais), le danger était redouté. Il a ensuite trouvé sa place au milieu des supporters du virage Sud, pour montrer qu'à ce moment précis, il devait pas se trouver en tribune présidentielle.

Tout le monde a pu regagner sa place après une dizaine de minutes et l'intervention du dispositif de sécurité.

21 h 05. Coup d'envoi retardé dû aux mouvements de foule.

Dans la journée, les deux clubs se sont rejeté la responsabilité des incidents.

Le coup d'envoi était prévu à 21h05.

Des centaines de supporters de l'OL se sont réfugiés sur la pelouse, retardant le match des Lyonnais face au Besiktas de 45 min, ce jeudi 13 avril 2017.

"Douze interpellations en provenance des deux camps ont eu lieu".

Malgré l'importance du match, c'est une solution qui pouvait être prise par les responsables de l'Olympique Lyonnais, ne pas vendre des billets dans le 3e étage du stade. Pour l'anecdote, Lyon s'est imposé 2-1. Le club lyonnais devra s'en expliquer.

21h08: La pelouse commence à être évacuée. Selon un photographe de l'AFP, les supporters turcs ont chargé un stadier et l'ont blessé. Un millier d'agents, parmi lesquels des turcophones, ont essayé de limiter les débordements mais cela n'ont pas permis de prendre en compte la vague impressionnante des supporters turcs présents au stade. Des violents incidents avaient déjà éclaté aux abords du stade entre supporters turcs et forces de l'ordre, de même qu'entre fans turcs et lyonnais. Dans un communiqué publié vendredi en début de soirée, l'instance dirigeante du football européen liste ses griefs à l'encontre des deux clubs. Ils ont été dispersés par la sécurité sans arrestation.


La pelouse du Parc OL envahie par des supporters avant Lyon-Besiktas