Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Voitures autonomes: premiers tests de Waymo avec de vrais consommateurs

Voitures autonomes: premiers tests de Waymo avec de vrais consommateurs

27 Avril 2017

A son bord, non pas des employés d'Alphabet, la maison mère du géant de l'Internet, mais des individus lambda qui ont accepté de tester le véhicule.

"Nous voulons que le maximum de personnes puissent essayer nos technologies", a affirmé John Krafcik, patron de Waymo, qui n'a pas précisé le nombre de testeurs prévus au départ.

"Plutôt que de proposer aux gens un trajet ou deux, l'objectif de ce programme est de donner aux participants l'accès à notre flotte tous les jours, à n'importe quelle heure, pour aller n'importe où dans une zone grande comme environ deux fois San Francisco", ajoute-t-il.
Waymo espère ainsi apprendre "où les gens veulent aller dans une voiture sans chauffeur, comment ils communiquent avec ces véhicules, et quelles informations et commandes ils veulent avoir à l'intérieur". Waymo ne dit pas si un conducteur restera au volant durant ces tests, pour reprendre le contrôle en cas de souci. John Krafcik, PDG de Waymo, veut intensifier le retour d'expérience en confiant ces véhicules à des profils plus divers. Comme Ars Technica l'a noté, l'Arizona a des règlements plus souples en matière de véhicules autonomes contrairement à la Californie, où de nombreux acteurs majeurs de l'industrie de la conduite autonome sont basés.

Google avait toutefois été un des pionniers et Waymo dit aujourd'hui avoir parcouru près de 4,8 millions de kilomètres sur les routes américaines avec sa flotte.

Alphabet avait alors passé une première commande de 100 monospaces.

John Krafcik a souligné que le monospace était "un véhicule polyvalent" particulièrement bien adapté à la nouvelle phase de tests avec de vrais passagers.

L'annonce de Waymo est également sa dernière salve contre Uber, qui développe sa propre technologie de véhicule autonome. La nouvelle offensive de Waymo va toutefois renforcer la pression sur le programme d'Uber, déjà victime de plusieurs déconvenues.


Voitures autonomes: premiers tests de Waymo avec de vrais consommateurs