Dimanche, 28 Mai 2017
Dernières nouvelles
Principal » Accord à l'amiable entre United Airlines et le passager expulsé

Accord à l'amiable entre United Airlines et le passager expulsé

28 Avril 2017

Selon Annette Edwards, éleveuse dans le Worcestershire, en Angleterre, Simon aurait même dû devenir le plus gros lapin du monde.

Un lapin géant est mort dans la soute d'un Boeing 767 de la compagnie United Airlines lors d'un vol entre Londres et Chicago, un nouvel accroc à la réputation de la compagnie américaine. Parmi ces actions que la compagnie aérienne indique appliquer pour la plupart " immédiatement ", figure l'augmentation de l'indemnité maximale versée aux clients acceptant de ne pas embarquer si l'avion est plein à cause d'une surréservation.

Simon n'était pas n'importe quel lapin.

Simon n'avait que 10 mois mais faisait déjà 91,44 centimètres en longueur.

Scandale dans le cadre de l'action du personnel de United Airlines a éclaté après que l'internet a été publié vidéo, faite le 9 avril à bord de l'avion qui devait décoller de Chicago (Illinois) à Louisville (Kentucky). United Airlines et le passager exclu violemment d'un de ses vols sont parvenus jeudi à un accord à l'amiable. Annette Edwards a d'ailleurs expliqué qu'elle avait envoyé des lapins à travers le monde entier et que cela n'était jamais arrivé. Simon n'était donc pas n'importe quel lapin: il avait été acheté à son éleveuse- par un client célèbre, a-t-elle précisé- pour battre ce record.

La mésaventure de David Dao a également eu des répercussion au sein d'autres compagnies.

La compagnie américaine s'est déclarée "attristée" par le décès de Simon. "La sécurité et le bien-être de tous les animaux qui voyagent avec nous est de la plus haute importance pour [nous]". "Nous sommes en contact avec nos clients, à qui nous avons proposé une assistance".

Pourtant, les statistiques disent autre chose (et encore une fois le timing est mauvais pour la compagnie): le 7 janvier 2017, le ministère des Transports américains publiait un rapport sur les incidents liés aux animaux dans les vols de compagnies américaines pour l'année 2015. United va plus loin en assurant qu'il va moins surréserver ses vols, une décision qui pourrait affecter ses bénéfices et revenus.


Accord à l'amiable entre United Airlines et le passager expulsé