Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Macron - Le Pen : quelles sont leurs propositions pour l'Europe ?

Macron - Le Pen : quelles sont leurs propositions pour l'Europe ?

05 Mai 2017

Marine Le Pen, femme du peuple?

A cinq jours du deuxième tour de la présidentielle, les vingt-trois sondages publiés depuis la fin du premier tour de la présidentielle donnent tous Emmanuel Macron largement vainqueur le 7 mai prochain. L'écart se resserre donc entre les deux finalistes, qui étaient donnés respectivement à 61 % et à 39 % des suffrages dans la précédente enquête du même institut, réalisée une semaine avant le premier tour.

Par rapport à cette étude, Macron enregistre un tassement de 2 points.

Le candidat du mouvement En Marche! a d'ailleurs annulé la majorité de ses rendez-vous de ce mardi afin de se préparer au mieux en vue du bras de fer qui l'attend face à la candidate du Front National. "En ce qui concerne l'immigration légale, Marine Le Pen veut la réduire à un seuil de 10 000 personnes par an". Mais 53 % des sondés affirment que "jamais" ils ne voteront pour elle et 10 % estiment ce choix "peu probable".

Ce sondage a été effectué en partie avant l'annonce, samedi, d'un accord entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout La France arrivé sixième au premier tour de l'élection présidentielle avec 4,7 % des voix. Y compris dans l'électorat de la droite et du centre: 49 % des électeurs de François Fillon ont l'intention de voter pour Emmanuel Macron - soit 5 points de plus que dans le sondage réalisé une semaine avant le premier tour, 29 % pour la candidate du FN (1 point de moins) et 22 % (6 points de moins) hésitent entre abstention et vote blanc ou nul.

"Notre but est de ne pas se laisser entraîner dans le combat de boue", prévient-on en retour dans l'entourage de M. Macron. Selon cette enquête, l'ancien ministre de l'Economie disposerait d'un réservoir de voix plus important que sa rivale chez les électeurs de François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Seuls 34,83% des militants ont opté pour le vote Emmanuel Macron. L'abstention et le vote blanc ou nul reculent, eux, de 9 points chez les "insoumis".

La participation, évaluée à 77 %, ne reflète pas de sursaut de mobilisation.


Macron - Le Pen : quelles sont leurs propositions pour l'Europe ?