Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Etats-Unis: droite et gauche s'accommodent de l'élection de Macron

Etats-Unis: droite et gauche s'accommodent de l'élection de Macron

10 Mai 2017

Avant la passation de pouvoir prévue dimanche à 10h00, ce pro-européen convaincu, devenu à 39 ans le plus jeune président de l'histoire de France et l'un des plus jeunes dirigeants du monde, a commémoré lundi aux côtés du président socialiste sortant François Hollande la victoire du 8 mai 1945.

Le patronat français a accueilli avec soulagement son élection, mais l'attend sur ses capacités de réforme, et notamment du droit du travail qui constitue au contraire une ligne rouge pour nombre de syndicats. Il a également annonçait qu'il démissionnait dès ce lundi de la présidence d'En Marche!.

Hollande, qui achève un mandat de cinq ans marqué par une impopularité record, a dit ressentir "beaucoup d'émotion" à transmettre "le flambeau" à son ancien ministre de l'Économie.

C'est en tout cas sous cette étiquette que ses candidats se présenteront aux élections législatives de juin.

Secrétaire général d'En Marche!, Richard Ferrand n'a pas exclu lundi matin un Premier ministre de droite. Et si Bruno Le Maire se dit prêt à travailler avec le nouveau Président de la République, c'est dans la perspective d'une recomposition du paysage politique.

Selon un sondage Kantar Sofres-OnePoint, En Marche! recueillerait entre 24% et 26% des intentions de vote aux législatives, devant Les Républicains (22%), le Front national (21-22%), la France insoumise (13%-15%) et le PS (8-9%).

En démissionnant dans la soirée de la région Paca pour redevenir maire de Nice, Christian Estrosi, a de son côté relancé les spéculations sur son éventuelle nomination au gouvernement.

" Nous souhaiterions annoncer les candidats de l'étranger dès aujourd'hui", a annoncé Jean-Paul Delevoye ce matin sur France 2, à la tête de la commission nationale d'investiture d'En Marche!, sur la composition de la liste République en marche aux législatives. François Baroin, qui mènera la campagne des législatives, a averti Bruno Le Maire qu'il affronterait un candidat LR dans sa circonscription s'il intègre le gouvernement.

" Nous voulons une majorité composée de femmes et d'hommes qui viennent du PS, des Républicains, du centre, mais aussi, et ce sera au moins la moitié de nos candidats, de la société civile", a rappelé Christophe Castaner sur BFMTV.

Conscient de la nécessité d'obtenir une majorité à l'Assemblée nationale s'il veut mettre en oeuvre son programme libéral-social, M. Macron a appelé dès dimanche soir les électeurs à lui donner "une majorité vraie, forte, de changement".

Mais Benoît Hamon, qui semble vouloir disputer à Jean-Luc Mélenchon le costume de premier opposant de gauche, appelle à un "maximum de candidatures d'union à gauche" pour les législatives, mélenchonistes compris. Après une poignée de mains et une accolade, ils ont déposé ensemble une gerbe devant la tombe du soldat inconnu et rallumé la flamme sous l'Arc de Triomphe. En 2012, Nicolas Sarkozy et François Hollande s'étaient retrouvés le 8 mai.

Elu dimanche président de la République avec plus de 66% des suffrages, Emmanuel Macron a entamé lundi sa mue présidentielle en mettant ses pas dans ceux de François Hollande et en quittant la présidence de son mouvement, En Marche!

Le président russe Vladimir Poutine l'a surtout exhorté à "surmonter la méfiance mutuelle" pour combattre le terrorisme. "C'est quelqu'un qui aura une expérience dans le champ politique, les compétences pour diriger la majorité parlementaire et les compétences pour animer un collectif gouvernemental qui sera profondément renouvelé", a promis M. Macron.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi à Paris à l'appel du collectif "Front social", pour marquer leur mobilisation en scandant "anti-capitalistes" ou "Macron démission! un jour ça suffit".