Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Un proche conseiller raconte comment Hollande a voté Macron au premier tour

Un proche conseiller raconte comment Hollande a voté Macron au premier tour

10 Mai 2017

Parmi les électeurs d'Emmanuel Macron au second tour, 43% disent avoir voté pour lui en premier lieu pour faire barrage à Marine Le Pen.

Mercredi 10 mai, il sera le matin de nouveau aux côtés de son prédécesseur à la Journée nationale des mémoires de l'esclavage, au jardin du Luxembourg, juste après le dernier conseil des ministres du quinquennat Hollande.

Pour Bernard Cazeneuve, qui doit conduire la bataille des législatives pour le PS, et a dit lundi exclure "totalement" d'entrer au prochain gouvernement, pas question de se draper dans une posture d'opposant face à M. Macron.

Un "congrès fondateur se tiendra avant le 15 juillet prochain", a ajouté Richard Ferrand.

Emmanuel Macron a assuré mardi que "rien n'est gagné" dans la bataille du second tour de la présidentielle face à Marine Le Pen, répondant à un avertissement de François Hollande, pour qui le score du FN au premier tour ne doit pas être sous-estimé.

En attendant, il a quitté comme annoncé la tête de son mouvement lancé le 6 avril 2016, le secrétaire général Richard Ferrand annonçant lundi que la présidence par intérim était confiée à Catherine Barbaroux, jusque-là déléguée d'En Marche!. François Baroin, qui mènera la campagne des législatives, a averti Bruno Le Maire qu'il affronterait un candidat LR dans sa circonscription s'il intègre le gouvernement. Revenons donc sur les facteurs explicatifs du succès d'Emmanuel Macron, avant de regarder l'état des rapports de forces électoraux et en tirer quelques conclusions sur son " mois utile " entre la date de son intronisation et le scrutin législatif.

Cérémonies aux côtés de François Hollande, déplacements, passation de pouvoirs... Manuel Valls, partisan d'un rapprochement avec En Marche! dans le cadre d'une future majorité, a ainsi prévenu devant ses proches que "personne ne peut nous exclure du PS" à cause du soutien à M. Macron. M. Macron a brièvement échangé avec Nicolas Sarkozy, lui aussi présent, qui lui a glissé un "bravo" pour "cette belle élection". Si ceux qui visent une double appartenance "veulent s'affirmer contre le gouvernement alors qu'il n'est pas encore constitué, qu'ils restent au Parti socialiste".

Hollande qui achève un mandat de cinq ans marqué par une impopularité record, a dit ressentir " beaucoup d'émotion " à transmettre " le flambeau " à son ancien ministre.

Elu avec 66,1% des voix, celui qui espère rassembler sous sa bannière les "progressistes républicains" a reconnu dimanche n'avoir pas reçu "un blanc-seing" des électeurs.

Côté gouvernement, les spéculations allaient bon train ce lundi.

Après une poignée de mains et une accolade, ils ont déposé ensemble une gerbe devant la tombe du soldat inconnu et rallumé la flamme sous l'Arc de Triomphe.

La chancelière Angela Merkel a jugé lundi que le président désigné porte les espoirs de " millions " de Français et d'Européens.

Selon une enquête Harris interractive-M6 publiée dimanche, l'alliance En Marche!-MoDem recueillerait 26% des intentions de vote, devant la coalition Républicains-UDI (22%), le Front national (22%) et la France insoumise (13%).

Disqualifiés à l'issue du premier tour - une première dans l'histoire politique d'après-guerre -, les deux grands partis traditionnels de gauche (Parti socialiste) et de droite (Les Républicains) se réunissent chacun à partir de mardi pour tenter de surmonter leurs divisions et préparer leur revanche.