Jeudi, 19 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Donald Trump limoge le patron du FBI

Donald Trump limoge le patron du FBI

11 Mai 2017

Comey enquêtait en effet sur les soupçons d'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016 en faveur de Donald Trump, et sur les liens éventuels entre Moscou et l'entourage de Trump. Lundi, l'ancienne ministre de la Justice par intérim, limogée par Donald Trump pour son désaccord avec son décret migratoire, avait assuré avoir prévenu la Maison Blanche du risque que présentait Michael Flynn, poussé à la démission par la suite: "Cela posait un problème parce que nous pensions que les Russes étaient non seulement au courant [du fait que M. Flynn avait menti à Mike Pence] mais qu'ils avaient aussi probablement des preuves".

'Le FBI est l'une des institutions les plus respectées de notre pays et aujourd'hui marquera un nouveau départ pour l'agence-phare de notre appareil judiciaire', a indiqué Donald Trump cité dans le texte.

Il est toutefois peu probable que Donald Trump ait révoqué James Comey pour cette raison-là, le scandale Clinton ayant clairement contribué à sa victoire.

Le président américain qui dit avoir apprécié la collaboration de James Comey lui a aussi notifié qu'après analyse du ministère de la Justice, "il n'est pas capable de diriger de manière efficace le FBI". Mais officiellement, c'est pour la façon dont il a géré le dossier des e-mails d'Hillary Clinton que James Comey a été licencié.

Donald Trump accuse Comey d'avoir mal traité cette affaire et d'avoir dévoilé trop de détails de l'enquête à la presse. Des détails que le candidat républicain avait pourtant utilisés quotidiennement pour pilonner la démocrate pendant la campagne.

Ce n'est que deux jours avant le scrutin du 8 novembre que M. Comey annoncera n'avoir finalement rien trouvé de pénalement répréhensible - comme déjà auparavant.

Ce limogeage surprise, et avec un seul précédent dans la longue histoire du FBI, a fait l'effet d'une bombe au Congrès, une réaction semble-t-il sous-estimée par la Maison Blanche. Chuck Schumer, le chef de file de l'opposition démocrate au Congrès, a pour sa part déclaré: "Monsieur le Président, avec tout le respect que je vous dois, vous faites une grave erreur". Le sénateur démocrate Patrick Leahy a trouvé "absurde" la justification donnée par le président Trump, selon laquelle Hillary Clinton aurait été traitée avec impartialité.

Plus inquiétant pour le locataire de la Maison Blanche, le malaise se répand également chez les républicains.

L'ex-procureur fédéral et ancien vice-ministre de la Justice a été nommé au poste de directeur du FBI par Barack Obama en 2013 pour 10 ans et Trump lui avait demandé de rester en fonction mais apparemment il vient subitement de changer d'avis.


Donald Trump limoge le patron du FBI