Mardi, 23 Mai 2017
Dernières nouvelles
Principal » "Pierre Laurent ment" sur les investitures aux législatives, affirme Jean-Luc Mélenchon

"Pierre Laurent ment" sur les investitures aux législatives, affirme Jean-Luc Mélenchon

11 Mai 2017

Il répond ainsi à Jean-Luc Mélenchon, qui l'accusait ce matin de mentir sur les conditions du divorce entre la France Insoumise et le Parti communiste, avant d'annoncer qu'il comptait pour sa part se présenter à Marseille, où il se rendra demain.

"Nous n'y sommes pas condamnés, les élections législatives doivent montrer qu'après un vote de refus et de peur le moment est venu d'un choix positif", a poursuivi Jean-Luc Mélenchon, appelant les "7 millions de personnes qui se sont regroupées" autour de son programme "à rester unies".

"La décision a été prise". Il a ajouté qu'il était "assez probable" qu'il soit candidat à Marseille, une des villes où il est arrivé en tête au premier tour de la présidentielle. L'eurodéputé a déclaré avoir hésité: "Qui n'hésiterait pas?".

L'élection présidentielle la plus chaotique de la V République vient d'accoucher d'un nouveau chef de l'Etat. "Les amis ont dit: "Tu ne peux pas aller dire aux gens nous repartons à la bataille, nous allons être majoritaires aux élections législatives et tout le monde y est sauf toi, ça ne tient pas debout", donc il faut y aller", explique-t-il. Le candidat de la France insoumise a répété qu'il ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour.

Le PCF présentera au moins 535 candidats, et presque autant pour Jean-Luc Mélenchon, qui en avait déjà désigné 410 sur les 577 sièges existants au mois de février dernier. Après la défaite de leur candidat au premier tour, ces deux dernières semaines, plusieurs d'entre eux s'étaient plaints des injections qui leur étaient faites pour qu'ils votent en faveur du candidat d'En Marche!, et pas seulement contre la candidate du Front national. "La France est ma patrie".

39% dans le 4e. Pour que les négociations aboutissent sur des désistements réciproques dans certaines circonscriptions clefs, le parti de Jean-Luc Mélenchon exigeait du PCF qu'il signe la charte de La France insoumise. Toutes deux sont détenues par des députés socialistes. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.