Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » La Juventus passe en finale — Ligue des champions

La Juventus passe en finale — Ligue des champions

12 Mai 2017

Après l'épopée de 2004, le club de la principauté n'est qu'à un match d'une nouvelle affiche pour la gloire.

Enfin l'hostilité du magnifique Juventus Stadium achève de peindre un tableau genre enfer de Jérôme Bosch. En revanche, l'Argentin Gonzalo Higuain, en très grande forme, a trouvé le chemin des filets adverses pour inscrire un doublé et probablement balayé les espoirs monégasques. C'est un véritable exploit que les Monégasques vont devoir accomplir ce mercredi à Turin, à l'occasion de la demi-finale retour. "Fier de ces joueurs" "Moi, je suis très heureux et fier d'être passé des Q3 (3e tour préliminaire) à la demi-finale de C1". Le physiques lâchent et la fatigue psychologique s'est installée.

La Juventus a commencé à renverser la vapeur vers la moitié de la première demie.

En C1, le dernier échec dans sa maison remonte au 10 avril 2013 contre le Bayern Munich (2-0), futur champion d'Europe, quand cette Juve montait en puissance. L'équipe italienne est-elle en train d'écrire l'une des plus belles pages de l'histoire du club? Souvent blessé, il n'a pas pu jouer avec continuité dans l'entre jeu de la Vieille Dame. Suffisant pour se faire remarquer de l'autre côté des Alpes.

Comme si cela ne suffisait pas, il s'avère que la Juventus cru 2016-2017 est une muraille en défense. Higuain n'avait pas marqué en Ligue des Champions depuis 2013 avant cette rencontre. L'attaquant croate reprenait la balle de la tête. Certes, la mission s'annonçait quasi impossible contre un adversaire qui reste désormais sur une série de 51 matches sans défaite à domicile, le dernier revers étant un 0-1 contre Udinese le 23 août 2015. Au delà du résultat final positif pour la Juventus, la sensation de contrôle et de maîtrise de la rencontre ont frappé tous les observateurs. Et encore, Massimiliano Allegri avait aligné une équipe remaniée ce soir-là (Neto remplaçait Gianluigi Buffon par exemple).

Le plus beau était à venir avec le but du 2-0, une impeccable volée du droit de l'extérieur de la surface, toute en équilibre et en relâchement (45e).

Ce mardi, un 2-0 ne qualifierait pas Monaco mais conduirait à la prolongation.

Pour décrocher leur ticket pour la finale, les Monégasques doivent l'emporter par au minimum deux buts d'écart.

"Se confiant dans L'Equipe, André Raggi, probable remplaçant ce mardi soir, estime que Monaco a ses chances et le défenseur italien explique pourquoi".