Mardi, 23 Mai 2017
Dernières nouvelles
Principal » Le pape accueilli par 500 000 pèlerins à Fatima — Portugal

Le pape accueilli par 500 000 pèlerins à Fatima — Portugal

13 Mai 2017

D'après la tradition catholique, la Vierge Marie est apparue à Fatima, une bourgade située à 130 km au nord de Lisbonne, à trois jeunes bergers à six reprises entre le 13 mai et le 13 octobre 1917.

Les enfants furent considérés par les autorités locales comme des perturbateurs de l'ordre public, au point d'être mis brièvement au cachot, avant d'être libérés sous la pression populaire. C'est là qu'elle s'est manifestée aux trois petits bergers il y a cent ans. Mais la sécurité autour de lui sera renforcée, d'autant qu'il dormira à Fatima, au plus près de la Chapelle des Apparitions. Il y canonisera deux bergers témoins en 1917 de l'apparition de la Vierge sur ce site, l'un des plus importants sanctuaires catholiques du monde.

Les parents d'un jeune garçon brésilien ont raconté jeudi à Fatima l'histoire de son rétablissement éclair, attribué aux bergers, après une grave chute, le second "miracle" nécessaire à leur canonisation.

Vendredi et samedi, la circulation automobile sera totalement interdite aux abords du sanctuaire, qui sera protégé contre une éventuelle attaque à la voiture-bélier grâce à des blocs en béton armé. Aussi, souligne encore le Souverain pontife, " je vous remercie de vos prières et de vos sacrifices que vous offrez quotidiennement pour moi et dont j'ai tant besoin, car je suis un pécheur parmi les pécheurs ".

La reconnaissance d'autres apparitions ou guérisons inexplicables suit une procédure longue et prudente, pour ne pas mettre en risque la crédibilité de l'Eglise. Le frère et la soeur sont morts deux ans plus tard d'une pneumonie, à l'âge de neuf et 11 ans. Le Saint-Siège s'est longtemps montré extrêmement frileux sur les nombreux écrits de l'unique survivante, vite éloignée de Fatima et qui deviendra une religieuse carmélite.

Malgré les averses qui continuaient de tomber aux premières heures de la matinée, la vaste esplanade du sanctuaire fourmillait de croyants venus du monde entier, qui convergeaient vers la petite Chapelle des apparitionsd pour prier et se recueillir devant la statue de Notre-Dame de Fatima. "C'est mon pape préféré, avec Jean Paul II", a déclaré à l'AFP cette Portugaise de 54 ans, émigrée aux Etats-Unis où elle travaille dans l'immobilier.

Ce secret contenait une vision jugée prophétique de l'attentat perpétré contre le pape polonais sur la place Saint-Pierre à Rome, le 13 mai 1981.

Le pape estimait avoir eu la vie sauve grâce à l'intercession de la Vierge de Fatima.

Vêtue d'un imperméable trempé, Olga Lopes a elle passé la nuit à la belle étoile sur une chaise de camping pour garantir sa place auprès des barrières que longera le pape dans quelques heures, devant une foule qui pourrait atteindre un million de personnes. Pour ce fervent admirateur de la Vierge, elle personnifie au contraire "la force révolutionnaire de la tendresse et de l'affection". Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.


Le pape accueilli par 500 000 pèlerins à Fatima — Portugal