Samedi, 19 Août 2017
Dernières nouvelles
Principal » Trois jours pour examiner le dossier parisien — Jeux Olympiques

Trois jours pour examiner le dossier parisien — Jeux Olympiques

15 Mai 2017

M. Baumann a reconnu que les membres de sa commission s'étaient "extasiés" sur "les sites spectaculaires, incroyables, hallucinants même", termes jusque là rarement utilisés à l'issue d'une inspection de la commission d'évaluation. "La commission voudrait maintenant pouvoir sentir ce qu'il y a sur le papier, de pouvoir un peu le vivre en réalité", explique Patrick Baumann, président de la commission d'évaluation du CIO.

La question des transports, notamment celle de la circulation routière, a notamment été longuement évoquée alors que Los Angeles est en proie à des embouteillages quotidiens.

"Vous pouvez venir à Los Angeles et dormir dès à présent dans notre Village olympique", sourit M. Wasserman, conscient que l'argument pourrait porter, tant cette question donne tous les quatre ans des migraines aux dirigeants du CIO, confrontés, comme à Rio l'été dernier, à des retards, surcoûts et autres problèmes de construction. Los Angeles table de son côté sur 5,3 mds de dollars (4,8 mds EUR).

Le titre mondial des Bleus avait été décroché le 12 juillet 1998 au Stade de France, enceinte qui accueillera les épreuves d'athlétisme ainsi que les cérémonies d'ouverture et de clôture si Paris est retenu pour accueillir les JO en 2024.

L'un des tous premiers dossiers sur le bureau du tout nouveau président de la République sera donc sportif. Coup d'envoi de la visite: dimanche.

La commission se rendra ainsi au Coliseum, au Staples Center.

"Los Angeles est la candidature qui peut connecter les jeux Olympiques avec l'avenir".

Dès dimanche et jusqu'à mardi, onze membres de la commission du CIO vont plancher sur la candidature de Paris à l'organisation desJeux olympiques en 2024.

Chaque participant recevra ainsi deux billets pour sa ou ses compétitions à destination de sa famille. Un clin d'œil sera donc fait au projet à l'occasion de ce dîner.

"Nous avons parlé avec beaucoup de sportifs qui ont participé aux JO, beaucoup d'entre eux nous ont dit qu'une de leurs inquiétudes était de savoir si leurs parents avaient pu avoir des billets pour suivre leur compétition" a-t-il poursuivi.

À lire aussi: Mais pourquoi François Hollande veut-il à tout prix des JO pour Paris 2024 alors qu'aucune ville organisatrice n'a réussi à éviter une débâcle financière? Ca nous permettra de répondre à un certain nombre de ses questions.


Trois jours pour examiner le dossier parisien — Jeux Olympiques