Jeudi, 21 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Jeux olympiques: opération séduction pour Paris

Jeux olympiques: opération séduction pour Paris

16 Mai 2017

Le président rencontrera mardi matin au palais de l'Élysée les membres de la commission d'évaluation du Comité international olympique (CIO).

Cette commission est présidée par le Suisse Patrick Baumann, et composée de onze personnes (deux ont été excusées pour raison de santé), dont des membres du CIO et des responsables de fédérations internationales.

"Cet échange téléphonique est intervenu à deux jours de l'arrivée de la Commission d'évaluation du CIO à Paris et alors qu'Emmanuel Macron sera officiellement investi président de la République ce dimanche 14 mai", relève, dans le communiqué, le Comité de candidature Paris-2024.

"Paris doit porter l'optimisme et la mobilisation de tous nos concitoyens et je vous accompagnerai pleinement dans l'entreprise qui est la vôtre pour les jeux Olympiques et Paralympiques et l'objectif de 2024", a-t-il déclaré à la maire de la capitale, Anne Hidalgo, lors d'une cérémonie à l'occasion de son investiture. "Paris est toujours une bonne idée", a estimé M. Baumann, au cours d'un point presse au Conseil économique, social et environnemental à proximité de la Tour Eiffel. Ils ont surtout planché sur la vision véhiculée par le projet de Paris 2024 ainsi que sur que les JO laisseront en héritage après les semaines de compétitions sportives. "Cela ne veut pas dire non plus qu'il n'y sera pas", a précisé Mike Lee, un des responsables de la communication de Paris 2024.

Paris, qui a accueilli les Jeux olympiques pour la dernière fois en 1924, a échoué à les obtenir en 1992, 2008 et 2012.

"Les athlètes nous disent qu'ils ont pu dessiner le village de leurs rêves".

Grâce à ces symboles du coeur de Paris transformés en sites olympiques et à la proximité de stades plus conventionnels comme Bercy, Roland-Garros ou le stade de France, Paris offrirait des jeux compacts et se transformerait en parc olympique géant, "avec des zones de célébrations du Champ de Mars à la Villette, en passant par la Bastille", reprend Bernard Lapasset, alter ego d'Estanguet à la tête de Paris-2024.


Jeux olympiques: opération séduction pour Paris