Jeudi, 19 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Une usine du constructeur Renault à l'arrêt lundi en France — Cyberattaque globale

Une usine du constructeur Renault à l'arrêt lundi en France — Cyberattaque globale

16 Mai 2017

Lundi, Renault a choisi de mettre son usine de Douai à l'arrêt pour toute la journée, le temps de mettre à jour les ordinateurs du site. Il y a des robots et des ordinateurs déprogrammés. La direction avait prévenu les syndicats de cette fermeture de l'établissement dès dimanche midi.

Selon Dominique Duquenne, Renault est "en train de tout remettre en place" et l'usine devrait être opérationnelle dès mardi 16 mai.

L'usine de Douai compte près de 5 500 employés et produit les Talisman, Scenic et Espace. Créée en 1970, elle occupe une superficie de 350 hectares, d'après le site internet de la marque au losange. Environ 800 véhicules sortent chaque jour des chaînes de montage, d'après Force ouvrière. "Mais les salariés qui viendront travailler demain (lundi), par rapport au volume global, c'est microscopique", a dit Frédéric Gallet, secrétaire général FO. "On n'est pas touché, on n'a rien reçu de la direction", a dit Samuel Beauvois, du syndicat SUD. "On a établi le diagnostic et on est en capacité de repartir demain à 05H15", a déclaré Olivier Naveaux, responsable de la communication du site.

Dimanche, Renault a annoncé que certaines de ses usines étaient touchées par le virus qui s'est propagé un peu partout dans le monde.

"A part Douai, toutes les usines françaises ont redémarré ce matin", a déclaré ce porte-parole à l'AFP. Si les systèmes sont déclarés intacts par les services informatiques compétents, le site devrait rouvrir dès demain mardi 16 mai au matin.

Contactée samedi par l'AFP, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'informations (Anssi), chargée de coordonner la lutte contre le piratage informatique en France, a assuré samedi n'avoir "pas connaissance" d'autre victime dans l'Hexagone.

Des ordinateurs dans au moins 150 pays ont été touchés depuis vendredi par une attaque informatique "sans précédent", affectant le fonctionnement de nombreuses entreprises et organisations. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.


Une usine du constructeur Renault à l'arrêt lundi en France — Cyberattaque globale