Jeudi, 21 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Le choix du nouveau Premier ministre divise la classe politique (SYNTHESE) — France

Le choix du nouveau Premier ministre divise la classe politique (SYNTHESE) — France

18 Mai 2017

L'équipe sera dévoilée à 15H00 (13H00 GMT), après un déjeuner de Emmanuel Macron avec le président du Conseil européen Donald Tusk.

L'annonce de la composition du gouvernement devait avoir lieu mardi en fin de journée. Durant sa campagne, celui-ci a promis une "recomposition politique" qu'il a détaillée comme suit. Pour ses électeurs, comme Édouard, la nomination du maire du Havre à Matignon n'a rien de réjouissant.

Une quinzaine de ministres. Plusieurs cadres LR ont même rédigé, lundi, un communiqué appelant à accepter la main tendue par Emmanuel Macron.

La députée n'a pas exclu, si elle siégeait de nouveau à l'Assemblée, de voter la confiance au gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe, si les choses vont "dans le bon sens ". "Ils déclareront au Premier ministre l'ensemble des intérêts qu'ils ont eu à connaître, au-delà de la période de cinq ans prévue par la loi, afin de prévenir tous les risques de conflit d'intérêts dans l'exercice de leur mission gouvernementale". Pas question non plus d'avoir un grand nombre de secrétaires d'Etat, comme les 20 nommés par François Hollande.

Pour ce qui en est de la nomination des ministres, elle n'est pas un pouvoir propre du chef de l'État.

Les promesses d'Emmanuel Macron concernant son gouvernement. Il y arrive pour le moment (quasi) parfaitement dans les nominations pour les élections législatives puisque sur 511 candidats investis, 255 sont des femmes et 256 sont des hommes.

La passion d'Édouard Philippe pour la boxe intrigue également les rédactions comme nos confrères du Parisien qui titrent: "Edouard Philippe, un boxeur qui "aime la bagarre" à Matignon". Si aucune femme de son gouvernement n'était nommée à un poste régalien, cela créerait aussi des polémiques. Malgré les relances de la HATVP, il s'était toujours refusé à communiquer valeur ou prix d'achat de ses propriétés. Faut-il voir en eux des ministres " En marche! Parmi les ministres figurent quatre socialistes (dont deux avaient rejoint En Marche!) deux radicaux de gauche, trois centristes, deux LR, les autres provenant de la société civile. Il évoquait alors un tiers de membres sans carrière politique. Le temps de faire quelques vérifications, fiscales notamment.

"Maintenant c'est clair: avec un Premier ministre de droite, le Parlement a besoin de gauche", a réagi Jean-Christophe Cambadélis (PS). "Comme beaucoup de parlementaires sans doute, j'ai essayé de concilier le respect de la loi et une forme de mauvaise humeur", a expliqué Edouard Philippe, interrogé à ce sujet par le site d'informations. Le socialiste Jean-Yves Le Drian pourrait se maintenir à son poste de ministre de la Défense, tandis que le maire socialiste de Lyon Gérard Collomb, premier élu à s'être rallié à Emmanuel Macron, pourrait prétendre à un ministère.


Le choix du nouveau Premier ministre divise la classe politique (SYNTHESE) — France