Dimanche, 25 Juin 2017
Dernières nouvelles
Principal » Premier extrait du nouveau Todd Haynes en compétition à Cannes — WONDERSTRUCK

Premier extrait du nouveau Todd Haynes en compétition à Cannes — WONDERSTRUCK

19 Mai 2017

Suite à une ouverture en majesté avec Les Fantômes d'Ismaël (dans sa version courte), la compétition frappe (ou plutôt enchante) très fort dès son premier jour. Lorsque Ben découvre dans les affaires de sa mère (Michelle Williams) l'indice qui pourrait le conduire à son père et que Rose apprend que son idole sera bientôt sur scène, les deux enfants se lancent dans une quête à la symétrie fascinante qui va les mener à New York.

Le glam rock, les années 50, Bob Dylan...

L'action principale se situe en 1977. On n'est pas en visite dans un rayon d'antiquaire mais en immersion dans une recréation sensible.

Pendant ce temps-là, la presse découvrait le film et le moins qu'on puisse, c'est que les larmes ont coulé, certains critiques évoquant un film "renversant, poétique, émouvant et intelligent", un "drame Spielbergien d'une délicatesse, d'une tendresse et d'une justesse inouïes". Deux enfants perdus dans la grande ville et dans le labyrinthe freudien des affects dont les trajectoires parallèles à cinquante ans de distance vont finir, bien sûr, par se rejoindre.

"Wonderstruck ", le nouveau film de l'Américain Todd Haynes ("Loin du Paradis ", "Carol "), met deux heures pour répondre à la question. Wonderstruck signifie aussi "coup de foudre": de fait, la foudre du cinéma vient de frapper Cannes.


Premier extrait du nouveau Todd Haynes en compétition à Cannes — WONDERSTRUCK