Jeudi, 22 Juin 2017
Dernières nouvelles
Principal » Les femmes victimes de harcèlement dans les rues — La Chapelle

Les femmes victimes de harcèlement dans les rues — La Chapelle

20 Mai 2017

Ce sont plusieurs centaines de mètres carrés de bitume abandonnés aux seuls hommes, et où les femmes n'ont plus droit de cité. Quelques heures après la publication d'un article du Parisien relatant les situations de harcèlement et d'agressions dont sont victimes des femmes dans ce quartier du nord de Paris, Pécresse s'est donc rendue sur place, pour dénoncer la "ségrégation" dans l'espace public et apporter son soutien à la candidate LR aux prochaines élections législatives, Babette de Rozières. Nathalie, qui habite le quartier depuis trente ans, témoigne dans Le Parisien: " Ce sont des injures, des réflexions incessantes. L'ambiance est angoissante, au point de devoir modifier notre itinéraire, notre tenue vestimentaire. "Certaines ont même renoncé à sortir de chez elles", confie une habitante de 50 ans citée par le quotidien.

Aurélie, une jeune femme de 38 ans, avoue ne pas reconnaître le quartier où elle vit depuis 15 ans, rue Perdonnet (Xe): "Le simple fait de circuler est devenu problématique". Ou cette mère apeurée qui raconte son calvaire: "Ces dernières semaines, j'ai été prise au milieu d'une bagarre de vendeurs à la sauvette". Il y a quelque temps encore, j'empruntais le boulevard de la Chapelle depuis Stalingrad, même tard le soir... Affolée, je me suis mise à crier, et deux d'entre eux ont sorti des couteaux pour me menacer.

Les femmes de La Chapelle le savent: porter plainte aurait malheureusement peu d'effets. Sur les conseils de Nadine Mezence, adjointe à l'égalité hommes-femmes du maire (PS) du 18ème, elles comptent également organiser une marche exploratoire dans les rues qui leurs sont désormais interdites. Ensemble, elles parcourront tous les lieux du quartier où elles sont indésirables.

Du côté de la mairie et de la préfecture, on reconnaît être conscient " depuis.

La police est au courant de la situation et depuis janvier 110 raids ont été organisés, qui ont abouti à l'expulsion de près de 19 000 vendeurs à la sauvette et à 884 arrestations.


Les femmes victimes de harcèlement dans les rues — La Chapelle