Samedi, 19 Août 2017
Dernières nouvelles
Principal » La République En Marche présente "environ 450" candidats — Législatives

La République En Marche présente "environ 450" candidats — Législatives

31 Mai 2017

Tous regrettent les critiques visant l'ancien premier ministre, qui souhaite se présenter aux législatives sous l'étiquette de La République en marche d'Emmanuel Macron.

Il reste donc encore 148 places à pourvoir, "parce que nous continuons à approfondir un certain nombre d'échanges pour ce qui concerne des territoires particuliers, et l'outre mer " mais aussi pour laisser "un espace de recomposition se concrétiser ". Passage en revue des promesses.

"Candidat, ça ne s'improvise pas", s'inquiète un soutien de M. Macron.

Alors que la liste définitive devait être annoncée jeudi, le mouvement s'accorde quelques jours supplémentaires pour analyser de nouvelles candidatures: "Un certain nombre de candidats Les Républicains (parti du candidat malheureux à la Présidentielle François Fillon) ont déclaré vouloir aider le nouveau président de la République et participé à la dynamique de rassemblement", a déclaré Ferrand. Alors qu'il n'était encore que candidat, le président élu s'était en effet engagé à ce que cette liste respecte cinq critères: "le renouvellement, la parité réelle, la probité, le pluralisme politique et la cohérence".

Manuel Valls avait fait acte de candidature lundi pour intégrer le mouvement de M. Macron dans l'optique du scrutin législatif. La parité sera parfaitement respectée.

En Marche! a été lancé le 6 avril 2016 par Emmanuel Macron.

D'ailleurs, d'après Richard Ferrand, la commission n'a reçu que 29% de dossiers féminins. Parmi les impétrants, il y a 214 femmes et autant d'hommes. Mardi, des responsables du parti avaient prévenu que Manuel Valls avait "des chances" d'être investi mais que "rien" n'était "automatique" non plus.

Cette semaine, Jean-Paul Delevoye avait aussi semé la confusion en affirmant que des "maires" ou "conseillers départementaux" pourraient être considérés comme issus de la société civile. C'est-à-dire qu'ils n'ont "jamais exercé de mandat électif et n'exercent aucun mandat politique". J'avais émis une petite nuance en disant "lorsque vous êtes maire, je considère, moi, que cela fait partie de la société civile". "Manuel Valls ne mérite pas de la part d'En marche! les petites remarques ironiques que sa candidature a suscitées, voire même des remarques beaucoup plus violentes", a-t-elle regretté.

Le mouvement d'Emmanuel Macron devrait communiquer, jeudi, les noms de la plupart des candidats retenus pour défendre ses couleurs aux élections des 11 et 18 juin. Le plus jeune des candidats a 24 ans, la plus âgée 72 ans, pour une moyenne d'âge s'établissant à 46 ans, quand l'actuel âge moyen des députés est de 60 ans.

Parmi les candidats ont notera la présence de personnalités comme le président du club de rugby de Toulon Mourad Boudjellal dans le Var, l'ancienne torera Marie Sara dans le Gard, le conseiller en communication de François Hollande Gaspard Gantzer en Île-et-Vilaine, le juge Eric Halphen dans le Calvados ou encore le mathématicien Cédric Villani dans l'Essonne.


La République En Marche présente