Lundi, 23 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Un homosexuel se réfugie en France — Persécutions en Tchétchénie

Un homosexuel se réfugie en France — Persécutions en Tchétchénie

31 Mai 2017

De leur côté, des associations ont appelé Emmanuel Macron à aborder avec Vladimir Poutine la question des persécutions commises en Tchétchénie contre les homosexuels.

Le chef de l'État français a "rappelé " au président russe "l'importance de sujets qui touchent nos valeurs et nos opinions publiques ", ainsi que "l'importance pour la France du respect de toutes les personnes, les minorités et sensibilités ". Geste symbolique: au même moment, un premier réfugié tchétchène atterrissait à Paris à l'initiative de la France. Le journal d'opposition russe a révélé que les autorités tchétchènes, à l'instigation notamment de Magomed Daoudov, président du Parlement tchétchène et ancien chef de l'administration de Ramzan Kadyrov, menaient depuis février au sein de la république autonome des rafles contre les personnes homosexuelles ou soupçonnées de l'être.

"Nous voulons que M. Macron fasse pression sur M. Poutine, qui à son tour fasse pression sur M. Kadyrov (le président tchétchène), qui persécute en toute impunité les homosexuels avec la bénédiction des autorités russes", a déclaré à l'AFP Cécile Coudriou, vice-présidente d'Amnesty international France. Toujours selon le journal, au moins deux personnes ont été tuées par leurs proches et une troisième est décédée des suites d'actes de torture.

"J'ai très précisément indiqué au président Poutine les attentes de la France ", a-t-il aussi assuré à la presse à l'issue de son tête-à-tête avec son homologue russe, ajoutant avoir "convenu " avec lui "d'avoir un suivi extrêmement régulier ensemble " sur la question. Selon une information révélée par l'association SOS Homophobie et confirmée selon Franceinfo, "le premier réfugié tchéchène homosexuel est arrivé sur le sol français" ce même jour.

Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a pour sa part annoncé que le Kremlin était au courant de cette affaire et que les organes judiciaires vérifieraient les informations sur les attaques présumées contre les homosexuels en Tchétchénie.

" Nous avons travaillé avec le Quai d'Orsay pour régler cette situation urgente". L'association a "appuyé [le] dossier" de ce réfugié "auprès des autorités françaises", affirme Joël Deumier. On n'y croit pas du tout à cette enquête.


Un homosexuel se réfugie en France — Persécutions en Tchétchénie