Samedi, 19 Août 2017
Dernières nouvelles
Principal » Henri Gaino battu arrête la politique et insulte les électeurs — Législatives

Henri Gaino battu arrête la politique et insulte les électeurs — Législatives

13 Juin 2017

Et il a ensuite eu des mots très durs à l'encontre des citoyens de sa circonscription: "L'électorat qui a voté aujourd'hui dans la 2e circonscription de Paris est, à mes yeux, à vomir".

Henri Guaino représentait auparavant le département d'Yvelines et il tentait sa chance pour la première fois dans la deuxième circonscription de Paris. Il a même indiqué qu'il quittait le politique.

Avec moins de 5% des suffrages, Henri Guaino n'accède pas au second tour dans la circonscription parisienne jusqu'ici tenue par François Fillon.

Dimanche matin, Henri Guaino est tranquillement en train de déambuler dans la rue quand il se fait prendre à partie par l'un de ces électeurs "à vomir". Revue de ses prestations...

Toujours dans son interview, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a évoqué les années 80 et il semblait nostalgique de cet époque où les politiciens méritaient le respect. Avec seulement 4,5%, il arrive loin derrière le candidat de La République en marche (LREM) Gilles Le Gendre (41,81%) et sa rivale investie par Les Républicains Nathalie Kosciusko-Morizet (18,13%).

Vexé et dépité, Henri Guaino a confié être allé au bout de sa démarche et désormais se sentait libre, écoeuré par " l'hypocrisie du socle sociologique de la droite". Et de donner quelques précisions sur sa vision de cet électorat: "Entre les bobos, qui sont dans l'entre-soi de leur égoïsme, et cette espèce de bourgeoisie traditionnelle de droite". "Un peu pétainiste, vous savez tous ces gens qui ont voté à la primaire de la droite.", a-t-il poursuivi. "Je crois que j'ai épuisé le sujet", a-t-il confié sur le plateau de BFMTV, dimanche 11 juin.


Henri Gaino battu arrête la politique et insulte les électeurs — Législatives