Dimanche, 25 Juin 2017
Dernières nouvelles
Principal » Comme Facebook, Google intensifie ses actions contre les contenus "terroristes"

Comme Facebook, Google intensifie ses actions contre les contenus "terroristes"

20 Juin 2017

Les réseaux sociaux ont beaucoup été montrés du doigt pour leur manque de responsabilité dans la propagande extrémiste.

Kent a déclaré qu'il travaillait avec le gouvernement et les authorités " pour aborder le problème de l'extrémisme violent en ligne ". Seront ajoutées aux 63 déjà présentes sur la liste de collaborateurs du site une cinquantaine d'organisations non gouvernementales, auxquelles Google fournira un budget conséquent. L'outil reposera sur le machine learning afin de les identifier plus rapidement.

Tout comme Facebook, YouTube ne mise pas tout sur la technologie et va renforcer le facteur humain pour les signalements et le bon discernement avec une augmentation du nombre d'experts indépendants et spécialisés dans le cadre de son programme Trusted Flagger.

La troisième mesure consiste à être plus sévère avec les vidéos à caractère violent qui ne dérogent pas aux règles de YouTube mais flirtent avec la ligne rouge. " À l'avenir, elles apparaîtront avec un avertissement et ne seront ni monétisées, ni recommandées ni autorisées à recevoir des commentaires ou des soutiens d'utilisateur". De plus, d'après la nouvelle politique de YouTube, ces vidéos ne pourront plus générer de revenus grâce à la publicité.

Tous les utilisateurs sont en mesure de signaler, mais Google accorde une attention particulière aux vidéos remontées par ce biais.

Enfin, la société va investir dans son programme Creators for Change, chargés de produire du contenu vers lequel seront redirigées les cibles traditionnelles de la propagande de recrutement d'ISIS.

On ignore encore à partir de quand YouTube compte déployer toutes ses nouvelles mesures, mais il s'agit là d'un premier pas considérable vers la lutte contre le terrorisme.


Comme Facebook, Google intensifie ses actions contre les contenus