Lundi, 23 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Piétons fauchés par un véhicule à Londres: un mort et dix blessés

Piétons fauchés par un véhicule à Londres: un mort et dix blessés

20 Juin 2017

Un véhicule a fauché plusieurs piétons dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord-est de Londres, faisant "plusieurs blessés", a annoncé la police qui a procédé à une arrestation.

Selon MCB, organisation représentative des musulmans britanniques, l'incident se serait déroulé devant une mosquée, située au nord-est de Londres.

"Le maire de Londres, Sadiq Khan, lui-même musulman, a dénoncé une " attaque terroriste horrible " qui a visé " délibérément d'innocents Londoniens, dont beaucoup qui finissaient de prier en ce mois saint de ramadan ".

Pour sa part, le Conseil des musulmans d'Angleterre a indiqué que l'attaque visait les fidèles qui sortaient de la mosquée et s'est indigné que plusieurs médias aient parlé "de camion ayant fauché des passants, agression et incident" et autres expressions évasives, sans utiliser le terme "attentat terroriste", en précisant que le terrorisme n'a ni pays, ni religion. Selon le maire de Londres, les attaques contre les musulmans ont été multipliées par 5 depuis l'attentat du 3 juin et les incidents racistes ont augmenté de 40 % dans Londres.

"Un homme a été déclaré mort sur les lieux" de l'attaque et "huit blessés ont été conduits dans trois hôpitaux différents", a indiqué la police dans un communiqué, lundi matin. Elle ajoute que le conducteur de la camionnette, âgé de 48 ans, avait été immobilisé par les personnes sur place et arrêté par la suite par la police.

Selon Khalid Amin, un autre témoin interrogé par la BBC, l'auteur des faits a crié: "Tous les musulmans, je veux tuer tous les musulmans".

Le conducteur de la camionnette, âgé de 48 ans, a été interpellé et emmené à l'hôpital pour subir une expertise psychologique. "Je vais présider une réunion de crise au cours de la matinée [.] Toutes mes pensées vont vers les victimes, leurs proches et les services d'urgence sur place".

Abdiqadir Warra, un témoin "Il s'est engagé dans une allée et il a roulé sur des gens".

On y venait écouter les prêches enflammés d'Abou Hamza, prêcheur d'origine égyptienne qui a été condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux Etats-Unis pour onze chefs d'inculpation liés à une prise d'otages et pour terrorisme.

"Nous avons vu beaucoup de personnes crier et beaucoup de blessés", a déclaré David Robinson, 41 ans, un témoin arrivé sur les lieux après l'incident. Il a ajouté que la police devait encore établir si le décès d'un homme sur place était ou non lié à l'événement. La mosquée avait reçu des lettres de menaces après les attentats de novembre 2015 à Paris. J'ai essayé d'arrêter [le suspect], certaines personnes le frappaient, mais j'ai dit de l'arrêter et de le garder jusqu'à ce que la police soit arrivée.

Cette attaque se produit dans un climat d'extrême fébrilité au Royaume-Uni, après trois attentats en trois mois revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique qui ont fait 35 morts, et l'incendie de la tour Grenfell.

La radio LBC a évoqué des récits d'une camionnette qui a foncé sur un groupe de personnes à Finsbury Park.