Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Une attaque djihadiste cible des Occidentaux près de Bamako — Mali

Une attaque djihadiste cible des Occidentaux près de Bamako — Mali

21 Juin 2017

L'attaque et la prise d'otages ont visé, dimanche en début de soirée, le campement Kangaba, un agréable "écolodge" et site de détente situé à la périphérie de Bamako.

Cette attaque a été lancée par "de présumés jihadistes", a affirmé à l'AFP un responsable du ministère malien de la Sécurité. Le bilan aurait pu être plus lourd, mais l'intervention rapide des forces maliennes, soutenues par des militaires français et des soldats de la force onusienne (Minusma), a permis de libérer une trentaine d'otages. Selon le ministre, au moins un des assaillants a été blessé et a dû abandonner ses armes sur place. Vingt personnes avaient alors été tuées.

Mme Mogherini a souligné le soutien apporté par l'UE via sa mission qui entraîne l'armée malienne (EUTMMali), et l'appui financier de 50 millions d'euros promis le 5 juin à la future force conjointe du G5 Sahel.

La Forsat (Force spéciale antiterroriste), créée en 2016, "est dépêchée sur les lieux", a rapporté de son côté la télévision publique ORTM sur un bandeau déroulant marqué "urgent", faisant état d'échanges de tirs avec les assaillants et ajoutant qu'il "pourrait s'agir d'une attaque terroriste".

"Aux cris de "Allah akbar" (Dieu est le plus grand)!", des jihadistes armés ont pénétré dans l'enceinte du complexe hôtelier.

L'étendue du site a offert des possibilités de cachette aux victimes, a indiqué à l'AFP un employé du campement, Lancina Traoré. La formation terroriste a revendiqué l'attaque contre un lieu de villégiature près de Bamako, au Mali, perpétrée dimanche. Un assaillant avait été tué.

En novembre 2015, des djihadistes avaient tué 14 étrangers et 6 Maliens à l'hôtel Radisson Blu de Bamako. Cet attentat avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), en coordination avec le groupe jihadiste de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, Al-Mourabitoune, rallié à Aqmi. "Malheureusement, il y a eu pour le moment deux morts, dont une Franco-Gabonaise", a déclaré M. Traoré.

"Un témoin proche de l'hôtel a dit avoir vu des Occidentaux s'enfuir de l'hôtel "pendant que des policiers en civil échangeaient des tirs avec des assaillants qui semble t-il étaient à l'intérieur".


Une attaque djihadiste cible des Occidentaux près de Bamako — Mali