Vendredi, 28 Juillet 2017
Dernières nouvelles
Principal » Portugal : 57 morts dans un incendie

Portugal : 57 morts dans un incendie

22 Juin 2017

Plus de 160 incendies de forêt faisaient encore rage à travers le pays dimanche après-midi, combattus par plus de 2000 pompiers.

De chaque côté de la route nationale IC8, sur une distance d'au moins 20 km, une épaisse couche de fumée blanche restait suspendue dimanche matin au-dessus des arbres carbonisés et du sol noirci. "Nous avons même réussi à trouver l'arbre frappé par la foudre", a-t-il fait savoir. Deux autres avions espagnols et deux italiens doivent arriver lundi, ainsi que des renforts terrestres, dans le cadre du mécanisme européen de protection civile, activé à la demande de Lisbonne.

D'après le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence", touchant plusieurs villages.

Les pompiers ont des difficultés à approcher Pedrogao Grande, le feu étant " très intense", selon le Premier ministre Antonio Costa, qui estime qu'il s'agit de " la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années ". L'étendue des dégâts causés n'était pas encore connue dans la nuit de samedi à dimanche.

Rendant hommage au travail des pompiers, il a assuré qu'étant donné les conditions, le "maximum" a été fait. Quatre avions bombardiers d'eau Canadair espagnols sont venus appuyer les pompiers portugais et la France a acheminé trois avions spécialisés dans l'extinction des feux.

Relativement épargné en 2014 et 2015, le pays avait été durement touché l'an dernier par une vague d'incendies qui avaient dévasté plus de 100.000 hectares sur son territoire continental.

Sur l'île touristique de Madère, où les feux ont fait trois morts en août, 5400 hectares sont partis en fumée en 2016 et près d'une quarantaine de maisons ont été détruites.

"Un de nos compatriotes est décédé dans ces incendies" survenus dans la région de Leiria, a annoncé lundi le Quai d'Orsay, s'engageant à "apporter tout le soutien nécessaire à ses proches".

Mais l'incendie de forêt le plus meurtrier semble être celui d'octobre 1871 à Peshtigo (dans l'État du Wisconsin aux États-Unis), qui a fait entre 800 et 1 200 morts, selon les estimations. Le feu perdure pendant plusieurs semaines avant d'être contenu par des milliers de pompiers et de volontaires.

Le bilan de l'incendie qui a démarré samedi dans le centre du pays était toujours mardi de 64 morts, mais le nombre de blessés a été revu à la hausse à 157, dont sept graves parmi lesquels un enfant, selon la protection civile. Pour Joao Camargo, expert du changement climatique cité par le journal Publico, les plantations industrielles incontrôlées d'eucalyptus jouent un rôle crucial dans l'augmentation de la fréquence des incendies au Portugal. En 1949, 82 sauveteurs français ont été pris au piège par un nuage de feu et tués dans les Landes. Les victimes, des pompiers, des bénévoles et 23 militaires du 33e régiment d'artillerie de Châtellerault (ouest), avaient été prises dans un véritable nuage de feu provoqué par un changement brutal de la direction et de l'intensité des vents. Mais la catastrophe du jour est de loin la plus meurtrière.


Portugal : 57 morts dans un incendie