Vendredi, 28 Juillet 2017
Dernières nouvelles
Principal » Chine : le prix Nobel de la paix Liu Xiaobo vient d'être libéré

Chine : le prix Nobel de la paix Liu Xiaobo vient d'être libéré

27 Juin 2017

Il repose dans un état stable à un hôpital universitaire situé à Shenyang dans la province du Liaoning, dans le nord-est de la Chine. Il n'a aucun projet particulier. Ses parents proches ont pu lui rendre visite il y a dix jours, selon son avocat.

L'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo avait provoqué pendant plusieurs années un gel des relations diplomatiques entre la Chine et la Norvège.

La libération de Liu Xiaobo restait largement censurée sur l'internet chinois, où l'accès aux pages faisant apparaître son nom était bloqué par les moteurs de recherche.

Liu, ancien professeur de littérature à l'Université normale de Pékin, a d'abord été emprisonné pendant 21 mois dans la foulée de la répression des manifestations de la Place Tiananmen de 1989, en raison de son soutien aux étudiants qui participaient à des rassemblements pacifiques.

"Les autorités chinoises doivent immédiatement s'assurer que Liu Xiaobo reçoive un traitement médical adapté, avec un accès effectif à sa famille", a-t-il ajouté. Face au durcissement du régime, il prend part à la grève de la faim sur la célèbre esplanade de Pékin, avant de tenter une médiation pour obtenir une évacuation pacifique à l'approche de l'armée, dans la nuit du 3 au 4 juin. Le 25 décembre 2008, après un procès ayant violé les normes internationales relatives aux procès équitables, Liu a été condamné à 11 ans de prison.

L'année suivante, il avait été envoyé dans un camp de rééducation " par le travail ". Il garde un contact étroit avec le monde intellectuel, contournant la censure pour diffuser ses livres et essais à Hong Kong. Celle-ci appelle notamment au respect de la liberté d'expression et à l'instauration d'élections pour un "pays libre, démocratique et constitutionnel". Il a été condamné à la prison en 2009 après avoir publié un document faisant la promotion de la démocratie dans son pays. "Liu Xiaobo s'est vu diagnostiquer une maladie grave en prison, où il n'aurait jamais dû se trouver", a réagi auprès de l'AFP Patrick Poon, un chercheur de l'ONG Amnesty International.

"Nous appelons les autorités chinoises non seulement à libérer M. Liu, mais aussi à libérer sa femme, Mme Liu Xia, de la résidence surveillée dont elle fait l'objet", a indiqué à l'AFP la porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis en Chine Mary Beth Polley.

Les inquiétudes sur le sort de Liu Xiaobo étaient avivées par un message vidéo de son épouse Liu Xia, diffusé tard lundi par Su Yutong.


Chine : le prix Nobel de la paix Liu Xiaobo vient d'être libéré