Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Saint-Etienne : le diocèse révèle les abus présumés d'un prêtre

Saint-Etienne : le diocèse révèle les abus présumés d'un prêtre

06 Juillet 2017

Selon le quotidien, les victimes présumées de ce prêtre se seraient rencontrées sur une plateforme en ligne de mise en contact de victimes d'abus sexuels, coabuse.fr. Par ailleurs, une cellule d'écoute aurait été mise en place en octobre dernier par le diocèse de Saint-Etienne. Si les faits sont aujourd'hui prescrits, ils viennent seulement d'être révélés par le diocèse qui était au courant depuis plus de 15 ans. Deux autres signalements suivront, cette fois effectués par le diocèse, en 2014, puis mars 2017. "Le prêtre en question, que j'ai rencontré à trois reprises, reconnaît et regrette profondément ses gestes qui ont été dénoncés au fil du temps", assure Mgr Bataille.

Le 3 juillet, Mgr Bataille, arrivé à la tête du diocèse en juillet 2016, a indiqué avoir "renforcé " ces mesures, en supprimant une messe que célébrait encore le Père Peyrard chaque samedi à 17 heures, et lui demandant de se soumettre à un nouveau suivi psychologique. Cette dernière porte le nom du Père Peyrard, un curé de 84 ans, soupçonné de plusieurs agressions sexuelles dans les années 80 et 90 dans la Loire. Ces trois personnes accusent toutes le même homme. Le journal 20 Minutes Lyon indique que la première dénonciation à la justice a été faite en 2000, par la famille de l'un des garçons victimes, âgés de 12 à 16 ans à l'époque. L'évêché précise qu'une procédure canonique est engagée avec la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) et que la commission Christnacht de la Conférence des évêques de France a été saisie. "Il y a peut-être eu d'autres victimes, mais il affirme ne pas en avoir un souvenir précis", a ajouté l'évêque. Il n'a alerté la justice civile que dans le second cas, car dans le premier, explique-t-il, "la victime souhaitait que cela reste dans l'Église ".


Saint-Etienne : le diocèse révèle les abus présumés d'un prêtre