Mercredi, 20 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Environnement : Hulot veut la fin du thermique

Environnement : Hulot veut la fin du thermique

07 Juillet 2017

Attendu par les acteurs du monde associatif et les professionnels de nombreux secteurs, comme ceux du BTP et de l'automobile, le plan climat pour les cinq années à venir a été présenté jeudi en fin de matinée par Nicolas Hulot. Après les discours, les actes: Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique et solidaire, présente aujourd'hui (jeudi 6 juillet 2017) le " plan climat " de la France.

"Il faut réconcilier économie et écologie", a répété l'ancien journaliste, estimant que l'écologie pouvait être un outil de sortie de crise, évoquant l'initiative Science come to France, destinée à inviter des chercheurs sur le climat à s'installer en France, ou encore le projet de faire de Paris la capitale de la finance verte fait aussi partie des objectifs de la France. Mesure plus ambitieuse que celle de Ségolène Royal, qui a déjà inscrit dans la loi de transition énergétique la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050. Et pour y arriver, la France doit cesser "toute production énergétique à partir du charbon ", principale source d'émission de CO2. Il affirme qu'en 2040, "l'exploitation d'énergie fossile sera terminée sur le sol français". Sur la souveraineté alimentaire et les protéines végétales pour l'alimentation du bétail, Nicolas Hulot souhaite d'abord savoir si la France aura assez de capacités de production pour remédier à une forte diminution des importations d'huile de palme ou de soja. "Le gouvernement va proposer à tous les Français modestes un diagnostic aux locataires et propriétaires en situation de précarité énergétique, qui ont du mal à se chauffer". Le but? Les éradiquer d'ici dix ans. Les bâtiments mal isolés consomment trop d'énergies et font exploser le budget chauffage de ces habitants. Un sujet qu'il ne considère pas comme une "dépense " mais bien un "investissement ".

Interrogé par le Canard, le ministre a affirmé que toutes les recettes d'Eole Conseil provenaient des produits dérivés d'Ushuaïa (shampoings et gels douches) et de droits d'auteurs sur des livres que Nicolas Hulot a écrits et publiés. Dans une perspective plus proche, les ménages les plus modestes vont bénéficier d'une "prime de transition" pour se débarrasser de leurs voitures polluantes au profit d'un véhicule plus propre, a-t-il aussi annoncé.

Aucun montant n'a pour l'instant été fixé pour cette aide financière appelée prime de transition qui concernerait les véhicules dotés d'un moteur essence immatriculés avant 1997 ou les modèles diesel mis à la route avant 2001. "Des plans de reclassement seront évidemment prévus pour les salariés", a précisé Nicolas Hulot. "Je suis un funambule" a en préambule prévenu le ministre, soulignant que le changement climatique est un sujet complexe et vertigineux. Nous allons fermer un certain nombre de réacteurs. "Plaidant pour une " planification", il a indiqué devoir désormais " identifier avec (ses) services " quels réacteurs seront fermés " en fonction de critères de sécurité, sociaux et économiques ".


Environnement : Hulot veut la fin du thermique