Jeudi, 21 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Exonération de la taxe d'habitation: Macron veut accélérer dès 2018

Exonération de la taxe d'habitation: Macron veut accélérer dès 2018

11 Juillet 2017

Cette exonération de la taxe d'habitation doit s'assortir d'une réforme de l'ISF, qui sera elle aussi effective l'an prochain.

La réforme de la taxe d'habitation promise par Emmanuel Macron entrera en vigueur en 2018. C'est ce qu'a rappelé Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, lors des rencontres économiques d'Aix-en-Provence qui se sont tenues le week-end du 7 au 9 juillet 2017.

Exonération de la taxe d'habitation: Macron veut accélérer dès 2018
Exonération de la taxe d'habitation: Macron veut accélérer dès 2018

Ainsi en a décidé Emmanuel Macron ce dimanche, la polémique allant grandissant suite au discours de politique générale du premier ministre Édouard Philippe, qui annonçait son entrée en vigueur pour 2022.

Un peu plus tard, Matignon a confirmé à l'AFP que le gouvernement cherchait à créer "un choc d'offre et de confiance". Côté gouvernement on se veut rassurant.

Néanmoins, deux réformes devraient voir le jour dès 2018, d'après une information de nos confrères du Figaro " confirmée par une source ministérielle ". La discussion débutera lors de la Conférence des territoires, inaugurée par Emmanuel Macron lundi prochain. Les arguments du président, selon lequel cette mesure est bonne pour la croissance, semblent avoir convaincu.

Mais cette annonce, combinée au report à 2019 de la transformation du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisse des cotisations sociales et à l'absence de calendrier sur le futur prélèvement unique sur les revenus du capital, a fait grincer des dents. Selon nos confrères des Echos, le coût total des deux mesures avoisinerait les 6 milliards d'euros. "Si on les annulait, certains auraient pu dire qu'on augmentait les impôts". "Un manque à gagner de trois milliards d'euros par an destiné à attirer les investisseurs, notamment étrangers, qui ne devrait pas arranger l'état des comptes publics, principale préoccupation d'Édouard Philippe et Gérald Darmanin", écrit Le Point. On connait les systèmes de compensation de l'état, ça marche la première année, puis ça s'étiole.


Exonération de la taxe d'habitation: Macron veut accélérer dès 2018