Lundi, 20 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Kittel, une victoire qui lui colle à la "Pau" — Tour de France

Kittel, une victoire qui lui colle à la "Pau" — Tour de France

13 Juillet 2017

Et comme 4 fois auparavant, Marcel Kittel fut souverain. Encore faut-il que les autres formations veuillent bien rouler avec l'équipe belge derrière les échappées, elle qui a gagné 80 % des arrivées massives jusque-là.

Le Tour de France ne réserve décidément aucune surprise, ou si peu, aux spectateurs lors de l'édition 2017. Suit vingt kilomètres plus loin le sprint intermédiaire de Saint-Cyprien, avant une dernière bosse à 39,5 kilomètres du but: la côte du Buisson-de-Cadouin (2100 mètres à 5,6 %) classée, comme la première difficulté répertoriée, en quatrième catégorie.

Pour le premier Tour de France de sa carrière, Yoann Offredo est déterminé à se montrer. Le parcours sera favorable aux sprinters une nouvelle fois, mais possiblement aussi aux baroudeurs en raison de la longueur de l'étape, qui traverse le sud-ouest du pays par cinq départements (Dordogne, Lot-et-Garonne, Landes, Gers, Pyrénées-Atlantiques). Le coureur de Quick Step est plus que jamais favori pour garder le maillot vert sur les épaules jusqu'à la fin de la Grande Boucle.

Le Polonais n'a pas eu de veine. Entre Périgueux et Bergerac (178 km) seuls deux coureurs ont tentés de partir devant. En effet, le trio a compté jusqu'à 4: 40 d'avance sur le peloton. Avec des chutes marquantes comme celle de Contador (Trek) ou celle de Arthur Vichot, le Français de la FDJ.


Kittel, une victoire qui lui colle à la