Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Frédérique Vidal: la procédure d'admission post-bac, un "énorme gâchis"

Frédérique Vidal: la procédure d'admission post-bac, un "énorme gâchis"

17 Juillet 2017

Parmi les cas recensés, des jeunes ayant obtenu le bac avec mention étaient toujours sans affectation ou contraints de renoncer à leurs premiers voeux.

"On est en train de travailler avec les présidents d'université et avec les rectorats", a souligné Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur.

Les facs françaises doivent accueillir chaque année quelque 40.000 étudiants supplémentaires, une hausse démographique observée depuis deux ans et qui devrait perdurer jusqu'en 2022. Cette plate-forme a pour mission de répartir les jeunes bacheliers dans les différentes universités du pays suivant les trois choix que les étudiants ont formulé avant même leur BAC.

Pour remettre à plat le système, la nouvelle ministre de l'...

"L'objectif est de gérer au mieux la rentrée de septembre et de transformer le système pour la rentrée de l'année prochaine", a résumé le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner sur FranceInfo. Une vingtaine d'acteurs de l'enseignement supérieur sont conviés à la réunion, afin de discuter de la mise en place d'un "prérequis" avant l'entrée à la fac et pour réduire le taux d'échec en licence. Dans les filières dites "en tension", lorsque la demande dépasse les capacités d'accueil, les élèves sont en effet admis de cette manière.

"Le tirage au sort, c'est fini en 2018, je m'y suis engagée", a rappelé Frédérique Vidal.

Le gouvernement souhaite notamment instaurer des "prérequis" dans le cadre de "contrats de réussite étudiante".

"Un énorme gâchis". Les mots sont durs, et sont prononcés par Frédérique Vidal. "Le tirage au sort fait que des étudiants qui auraient toutes les chances dans une filière n'y ont pas accès".

Reste donc à définir ces fameux prérequis, qui "peuvent cacher le meilleur comme le pire", note Jimmy Losfeld, président de la Fage, premier syndicat étudiant. Présidents d'universités, syndicats étudiants, fédérations de parents d'élèves. Et selon lui, cette réforme de l'université remplacera la sélection par tirage au sort, qualifiée de "scandale absolu", pour mettre en avant "le mérite et la motivation".


Frédérique Vidal: la procédure d'admission post-bac, un