Vendredi, 28 Juillet 2017
Dernières nouvelles
Principal » 7 millions de participants au référendum — Venezuela

7 millions de participants au référendum — Venezuela

18 Juillet 2017

Gonflée par le vote massif de 7,2 millions de Vénézuéliens lors de la consultation symbolique contre Nicolas Maduro, l'opposition a lancé lundi son "offensive finale" pour tenter d'arrêter le projet du président socialiste de modifier la Constitution.

De leur côté, les supporters de Maduro ont qualifié d'"échec" et de simple "enquête" le référendum de dimanche, le président lui-même le taxant de "consultation interne" à l'opposition.

Le scrutin a été endeuillé par la mort d'une femme, tuée par des hommes armés à moto devant un bureau de vote dans l'ouest de Caracas.

La consultation populaire a démontré, dimanche, le rejet par une partie de la population du projet d'élection d'une assemblée constituante.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a réitéré dimanche son appel à un dialogue politique avec la Table de l'unité démocratique (MUD), la coalition de l'opposition.

La Constituante, dont les 545 membres doivent être élus le 30 juillet, vise officiellement à apporter la paix et la stabilité économique au pays, selon le gouvernement Maduro.

Depuis trois mois, ils manifestent chaque jour et font face à une répression sanglante: déjà une centaine de morts depuis le 1er avril. Mais l'opposition considère qu'elle servira à contourner l'Assemblée nationale, où elle détient la majorité depuis 2016.

Quelque 10,5 millions de personnes, sur 19 millions d'électeurs, seraient prêts à voter lors du plébiscite.

En face, le gouvernement devra éviter une faible participation le 30 juillet car la Constituante aurait alors une "légitimité" amoindrie. Objectif: ne pas laisser le champ libre à l'opposition.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exprimé sa préoccupation. M. Fox est accompagné des anciens présidents colombien Andres Pastrana, costariciens Laura Chinchilla et Miguel Angel Rodriguez et bolivien Jorge Quiroga.

Ces dernières semaines, le camp gouvernemental a laissé entrevoir des fêlures, avec les prises de position critiques de la procureure générale Luisa Ortega, une chaviste entrée en dissidence et menacée d'un procès qui pourrait conduire à sa destitution.

Cette crise politique survient par ailleurs sur fond de chute depuis 2014 des cours du pétrole qui frappe de plein fouet l'économie, dont 95% des devises proviennent de l'exportation de l'or noir.


7 millions de participants au référendum — Venezuela