Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Qu'est-ce que Boost, le projet de nouvelle compagnie d'Air France ?

Qu'est-ce que Boost, le projet de nouvelle compagnie d'Air France ?

18 Juillet 2017

Ce projet est lui-même l'un des piliers du plan stratégique nommé " Trust Together " qui a été présenté début novembre par Jean Marc Janaillac, le PDG d'Air France.

Les adhérents du SNPL ayant voté massivement pour le projet: avec 78,2% en faveur du "oui" et une participation massive (82,8%), le résultat du vote est sans appel.

Le projet de filiale Boost consiste en la création d'une nouvelle compagnie à part entière, proposant des vols à moyen et long-courrier à prix réduits. 16,4 % pour permettre aussi la création de la nouvelle compagnie (à ce stade dénommée Boost), mais " avec de meilleures garanties concernant la relocalisation de l'activité vers la France", comme le proposait le bureau du SNPL.

Les pilotes d'Air France ont donné leur accord à plus de 80% à la création de Boost. Le SNPL n'aura pas d'autre choix que d'apposer sa signature au bas de l'accord avec la direction, qui s'ajoute à celles des syndicats des hôtesses et stewards, l'UNAC et l'UNSA. Bien qu'hostile à ce projet, son président, Philippe Evain, n'a pas d'autre choix que de signer ce texte. Le plan stratégique Trust together est d'ailleurs constitué par des mesures de compétitivité.

L'assentiment des pilotes était indispensable pour qu'Air France puisse réaliser la nouvelle compagnie en interne. Air France, qui va recruter 750 pilotes d'ici à 2020, dont 250 dès cette année, garde le "contrat unique", c'est-à-dire que les pilotes d'Air France voleront indifféremment sur les avions d'Air France et ceux de Boost. Une partie du personnel au sol sera externalisé. Cette future compagnie aux coûts réduits de 15% à 18% vise à sauvegarder des lignes lourdement déficitaires avec une flotte volontairement limitée à 28 avions - dix-huit moyen-courriers et dix long-courriers - pour répondre aux craintes des syndicats de voir ce nouveau modèle social s'étendre dans le groupe.

Le but est uniquement de "garder dans le groupe (.) les lignes sur lesquelles on souffre" le plus, a insisté M. Gateau, insistant sur "l'effet vertueux" de l'accord en matière d'emploi.


Qu'est-ce que Boost, le projet de nouvelle compagnie d'Air France ?