Lundi, 23 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Croissance économique ralentie au Moyen-Orient (FMI) — Pétrole

Croissance économique ralentie au Moyen-Orient (FMI) — Pétrole

25 Juillet 2017

L'économie allemande devrait ainsi enregistrer une croissance de 1,8 % en 2017 et de 1,7 % en 2018, et l'économie française de 1,5 % en 2017 et de 1,7 % en 2018.

Alors que le FMI a publié des prévisions de croissance difficiles pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, les solides performances de la Chine, de l'Inde, de l'Asie du Sud-Est et de la Turquie au premier trimestre 2017 ont poussé l'institution économique internationale à réviser ses prévisions pour les économies émergentes et celles en développement à la hausse de 4,3% en 2016 et de 4,6% en 2017.

Le FMI affirme que la croissance économique mondiale sera de 3,5 pour cent cette année et de 3,6 pour cent en 2018, ce qui est identique aux prévisions d'avril.

Le FMI a notamment revu à la hausse ses prévisions de croissance pour les quatre moteurs de l'économie de la zone _ l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne _ après la publication de données trimestrielles plus robustes que prévu.

Les projections pour la croissance mondiale demeurent inchangées, ce qui reflète des contributions différentes au niveau national, note le rapport.

Ce taux devrait augmenter en Arabie saoudite de 1,1% l'an prochain, en baisse de 0,2% par rapport aux projections d'avril, selon le FMI.

Pour les économistes du FMI, l'économie mondiale entretient sa dynamique et les progressions de la production industrielle et du commerce mondial se maintiennent bien au-dessus de leur rythme de 2015-2016, même s'ils ont légèrement ralenti par rapport à leurs plus hauts récents de fin 2016-début 2017.

Pour y faire face, ils ont dû adopter des mesures d'austérité, réformer leur politique fiscale et économique, notamment en augmentant les prix du carburant et de l'électricité.

Il a cependant revu à la baisse ses prévisions de l'année 2018 pour le Canada, et estime maintenant que sa croissance sera de 1,9 pour cent plutôt que le 2,0 pour cent d'abord annoncé.


Croissance économique ralentie au Moyen-Orient (FMI) — Pétrole