Mercredi, 23 Août 2017
Dernières nouvelles
Principal » 12 000 personnes ignorent leur séropositivité au Maroc — Sida

12 000 personnes ignorent leur séropositivité au Maroc — Sida

26 Juillet 2017

Les organisateurs de la conférence, qui réunit la fine fleur de la recherche mondiale jusqu'à mercredi au Palais des Congrès, ont publié dimanche matin une "Déclaration de Paris" pour exprimer leurs craintes. S'il ne cite pas nommément les Etats-Unis de Trump, ce sont bien eux qui sont visés. L'an dernier, ils ont ainsi consacré 4,9 milliards de dollars (4,2 milliards d'euros) à des programmes de lutte contre le sida, très loin devant le Royaume-Uni (645,6 millions d'euros) et la France (242,4 millions). Ces coupes, actuellement en discussions au Congrès, s'élèveraient à hauteur de 25%, soit plus d'un milliard de dollars en moins, selon l'ONG américaine, Health Gap. Mais dans certaines régions du monde, le nombre de décès liés au Sida et aux contaminations augmente. Si elles sont adoptées par le Congrès, ces coupes priveront 830.000 patients, essentiellement africains, d'antirétroviraux, traitements qui empêchent le développement du virus, estime la Kaiser Family Foundation. Cette organisation à but non-lucratif prévoit en outre 200 000 infections supplémentaires. Nancy MAHON, Vice-Présidente de M•A•C Cosmetics et Directrice exécutive du M•A•C AIDS Fund, rappelle que: "en tant qu'entreprise, M•A•C a toujours soutenu les personnes les plus vulnérables au VIH, mais aussi combattu la stigmatisation en faveur de l'inclusion".

Pour remédier à ces chiffres, le ministère de la Santé a lancé un plan d'accélération de lutte contre sida pour que 90% des personnes vivant avec le VIH soient informées de leur maladie, qu'elles bénéficient du traitement antirétroviral et que 90% de celles sous traitement arrivent à la suppression virale en vue de converger vers l'élimination de l'épidémie à l'horizon 2030.

"Cette semaine nous allons montrer que les investissements dans la lutte contre l'épidémie ne sont pas perdus: cet argent n'est pas gaspillé, il sauve des vies", a insisté Linda-Gail Bekker.


12 000 personnes ignorent leur séropositivité au Maroc — Sida