Mercredi, 23 Août 2017
Dernières nouvelles
Principal » C8 condamnée à une amende de 3 millions d'euros — Hanouna

C8 condamnée à une amende de 3 millions d'euros — Hanouna

28 Juillet 2017

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a prononcé aujourd'hui une sanction de 3 millions d'euros contre C8 et l'émission Touche pas à mon Poste.

Cette sanction n'est pourtant pas une première.

Il faut savoir qu'entre eux ce n'est pas le grand amour, il est vrai que TPMP est depuis un moment dans le collimateur du CSA. "En cause la fameuse séquence du prime " Radio Baba " qui a tant fait parler d'elle et que certains ont jugé " homophobe ". Le "canular" a provoqué l'indignation de très nombreux téléspectateurs. Pour ne rien arranger Cyril Hanouna parlait téléphone tout en prenant une voix supposée reprendre des stéréotypes sur les homosexuels.

Les trois millions d'euros seront affectés au Centre national du cinéma, prévient le CSA. Du coup, pour lui, les sanctions prises contre Hanouna et C8 ont des "vertus pédagogiques ". "Les recours seront bien entendu lancés", conclu le communiqué de la chaîne. La décision du CSA d'infliger une amende de 3 millions d'euros à C8 fait suite à celle de priver l'émission Touche pas à mon poste de publicités durant trois semaines, au mois de juin. Elle montre des images tournées en caméra cachée, au cours desquelles Matthieu Delormeau est été victime d'un "gag" organisé par Cyril Hanouna. Le chroniqueur met du temps à réagir, toujours sous le choc de l'accident dont il a cru être témoin. Préalablement, l'animateur avait diffusé une annonce sur Internet où il se présentait comme un bisexuel désireux de faire des rencontres. Ce dernier a préconisé une semaine de suspension de l'émission.

Et la réaction de C8 n'a pas tardé. La chaîne du groupe Canal+ parlait de sanction "disproportionnée" et "discriminatoire". C8 parle même d'un "acharnement" du régulateur de l'audiovisuel à l'égard de son programme phare. D'autres chaînes ont également été condamnées à payer de grosses sommes.

"En chef d'une équipe de chroniqueurs qu'il tourne volontiers en dérision, il joue en direct les pitres, improvise des facéties avec une énergie inépuisable pour amuser son public, plutôt jeune, ses " fanzouzes " qu'il appelle " mes chéris " ou " mes p'tites beautés", et avec lesquels il cultive une grande complicité. "Oui, comme d'hab", lui rétorque, blasée, Capucine Anav.

Selon Les Jours, la somme des spots diffusés durant la tranche de "TPMP" pouvait représenter jusqu'à 80% du chiffre d'affaire publicitaire quotidien de C8.


C8 condamnée à une amende de 3 millions d'euros — Hanouna