Mercredi, 23 Août 2017
Dernières nouvelles
Principal » Londres prêt à verser 40 milliards d'euros à Bruxelles — Brexit

Londres prêt à verser 40 milliards d'euros à Bruxelles — Brexit

09 Août 2017

Aucune facture de Brexit à 40 milliards d'euros Ce lundi 7 août, le porte-parole de la Première ministre britannique, Theresa May, a démenti l'information donnée par le Sunday Telegraph à propos d'une facture de Brexit de 40 milliards d'euros.

Pour la première fois depuis que le Brexit à vu le jour, une somme a été donnée concernant le coût de la sortie du Royaume Unis. C'est la première fois qu'un chiffrage du gouvernement britannique fuite, alors que les membres de l'UE ont déjà fait connaître leur souhait d'un règlement avoisinant les 60 milliards d'euros. À Bruxelles, on évoque une facture de l'ordre de 60 milliards d'euros. "Le nôtre est près de 30 milliards d'euros, mais actuellement le niveau optimal est 40 milliards d'euros, même si le public et les politiques n'y sont pas encore tout à fait", indique The Telegraph, citant une source de haut niveau dans le gouvernement. Plus spécifiquement, le plan serait de verser 10 milliards d'euros par an au cours des trois années qui suivront la sortie du pays de l'UE et le reste durant les négociations sur un accord commercial avec les Européens qui s'annoncent complexes et sensibles. Michel Barnier, le chef de la négociation avec le Royaume-Uni pour l'UE, n'a pas réagi. Philip Hammond, le ministre britannique des Finances, a déclaré que le pays honorerait ses engagements, le Royaume-Uni ne "fuyant pas ses dettes ". Les discussions entre Londres et Bruxelles, lancées formellement en juin dernier, doivent porter sur les termes du divorce d'ici à octobre avant de s'ouvrir à des négociations sur leurs futures relations.

Les trois principaux points à régler avant cela sont le sort des ressortissants de l'UE en Grande-Bretagne, la question du 'chèque britannique' et celle de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord.


Londres prêt à verser 40 milliards d'euros à Bruxelles — Brexit