Lundi, 23 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Adoption d'un fonds de 520 millions de dollars — Programme balistique iranien

Adoption d'un fonds de 520 millions de dollars — Programme balistique iranien

14 Août 2017

Le Parlement iranien a voté dimanche l'allocation de 440 millions d'euros pour développer le programme balistique du pays et renforcer les activités régionales des Gardiens de la révolution, armée d'élite du régime.

Ces mesures législatives sont une réponse directe aux sanctions juridiques et financières imposées en juillet par l'administration américaine contre des personnes et entités iraniennes liées au programme balistique et aux Gardiens de la révolution. Le département d'Etat américain considère l'Iran comme le "premier Etat soutien du terrorisme " dans le monde.

"Les Américains devraient savoir qu'il ne s'agit là que de notre première action", a déclaré le président du Parlement, Ali Larijani, cité par l'AFP.

Une hausse du budget qui s'est faite sans opposition ou presque, remportant le vote de 240 élus sur les 244 présents. Après l'annonce des résultats, des parlementaires ont scandé: "Mort à l'Amérique ".

D'après Abbas Araghchi, haut négociateur et vice-ministre iranien des Affaires étrangères, le projet de loi voté dimanche "est soutenu par (.) le gouvernement [iranien] et fait partie d'une série de mesures proposées par le comité de supervision du JCPOA pour faire face à la récente loi [votée par le] Congrès américain".

Cela étant, les États-Unis ont confirmé que l'Iran honorait les termes du Plan d'action conjoint sur son programme nucléaire adopté par l'Iran et les six médiateurs internationaux en juillet 2015.

Les relations entre les Etats-Unis et l'Iran depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump ne cessent de se durcir.

L'Iran, qui n'entretient plus de relations diplomatiques avec les Etats-Unis depuis 1980, assure de son côté que les dernières sanctions américaines sont une "violation " de cet accord, qui a mis fin à son isolement sur la scène internationale".


Adoption d'un fonds de 520 millions de dollars — Programme balistique iranien