Lundi, 23 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Londres appelle Pyongyang à résoudre la "crise" — Corée du Nord

Londres appelle Pyongyang à résoudre la "crise" — Corée du Nord

14 Août 2017

Pyongyang réalisera son plan d'attaque aux missiles balistiques stratégiques à moyenne ou longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, dès la mi-août, et le plan sera soumis au commandant en chef suprême Kim Jong-un, a annoncé mercredi l'agence nord-coréenne KCNA citant un rapport du général Kim Rak-gyom, commandant des Forces stratégiques du pays.

Une île espagnole puis américaine.

Le navigateur portugais Magellan a découvert l'île en 1521, et elle est colonisée par l'Espagne dès 1526. A l'...

En 1898, le traité de Paris clôt la guerre hispano-américaine.

En parallèle à ses actions dans le cadre d'un plan externe, la Corée du Nord a renforcé les propagandes visant à consolider l'union interne en organisant des rassemblements de grande envergure, notamment celui à Pyongyang le 9 août dernier sur la place Kim Il-sung en mobilisant quelque 100.000 Pyongyangais pour contester la dernière résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

Une base militaire américaine très stratégique.

Où est située l'île de Guam?

Des droits limités pour les habitants. Environ 40% de sa population de 162.000 habitants est composé du peuple indigène Chamorro, et de Philippins pour 25%. Le républicain Eddie Calvo occupe depuis 2011 la fonction de gouverneur. Ils ne peuvent pas participer aux élections américaines et le seul représentant de l'île au Congrès n'a pas le droit de vote sur les propositions de loi.

Un paradis pour les touristes.

L'armée américaine contribue de façon importante à l'économie locale, également dépendante du tourisme. Les plages paradisiaques, complexes hôteliers et magasins duty-free ont attiré plus de 1,5 million de visiteurs en 2016, la plupart japonais ou coréens.

Une île infestée par les serpents.

Le ministres britanniques des Affaires étrangères Boris Johnson a pointé samedi la responsabilité du régime de Kim Jong-Un dans la "crise" entre la Corée du Nord et les États-Unis, assurant travailler avec ses partenaires pour trouver une "issue diplomatique". Selon L'Obs, le reptile aurait été introduit "par mégarde vers la fin des années 1940 par un cargo". Il y en aurait actuellement plus de 2 millions sur ce tout petit territoire long de 48 kilomètres pour 14 de large.


Londres appelle Pyongyang à résoudre la