Lundi, 23 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Mots de passe : en fait, vous avez tout faux !

Mots de passe : en fait, vous avez tout faux !

14 Août 2017

Cette semaine, Bill Burr, l'homme largement responsable des directives modernes sur les mots de passe, se présente pour dire qu'il est incroyablement désolé pour le monstre qu'il a créé.

Depuis il a en effet été démontré qu'un mot de passe court avec une multitude de caractères était plus facile à cracker qu'un long mot de passe de plusieurs mots simples à retenir.

Avant les gestionnaires de mots de passe et autres applications aidant l'internaute à se connecter facilement à ses divers comptes (sans avoir à se souvenir de ses innombrables identifiants), les mots de passe compliqués réunissant chiffres, lettres (minuscules et majuscules), caractères spéciaux étaient la voie royale, si ce n'est la norme.

L'ex-employé de l'Institut national américain des standards et des technologies Bill Burr a raconté au Wall Street Journal qu'il avait été déçu par son livre consacré au choix d'un mot de passe sécurisé qu'il avait rédigé à l'époque où il travaillait dans cet institut. Aujourd'hui, le spécialiste revient sur ses propos et affirme finalement que les mots de passe les plus complexes sont les plus simples à pirater.

Comme l'expliquent nos confrères du Figaro, l'expert en cybersécurité Bill Burr estime que les exigences de tous les sites en ligne sont pour la plupart inutiles. Ils ont eu 14 années pour élaborer des algorithmes permettant de craquer des mots de passe avec des majuscules et des nombres.

De prime abord, ce mot de passe peut sembler complexe.

En juin, le NIST publia une nouvelle version dudit document, dans laquelle il ne subsistait que peu des règles initialement recommandées par Burr.


Mots de passe : en fait, vous avez tout faux !