Lundi, 25 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » "L'Afrique apportera une plus-value à l'économie nationale" — Mohammed VI

"L'Afrique apportera une plus-value à l'économie nationale" — Mohammed VI

22 Août 2017

Grâce sur la peine d'amende au profit de 56 personnes. De nombreuses entreprises marocaines ont étendu leur périmètre d'action aux pays d'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Le discours du roi du Maroc Mohammed VI à l'occasion a dû décevoir les marocains, les rifains en particulier. Le souverain a indiqué que le choix du royaume de "se tourner vers l'Afrique" n'est ni "le fruit d'une décision fortuite", ni "dicté par des calculs conjoncturels ou des supputations éphémères", mais le résultat d'une "vision stratégique inclusive à long terme, et adossée à une approche graduelle fondée sur la notion de consensus".

Il a, en outre, fait observer que le discours Royal intervient dans le sillage du retour du Maroc au sein de l'Union africaine, sa famille institutionnelle, et de l'orientation du Royaume vers une intégration économique et politique dans l'Ouest africain, notant que le Maroc est devenu un membre fiable qui s'acquitte d'un rôle de premier plan dans l'émergence économique du continent.

" Nous nous sommes engagés actuellement à construire une Afrique sûre d'elle-même, solidaire, unie autour de projets concrets, ouverts sur son environnement", a assuré le monarque marocain. Depuis cette date, les relations entre "La grande île " et le Maroc ont été marquées par cet épisode.

Cette orientation, a-t-il rappelé, a été réaffirmée en avril dernier dans le rapport du Secrétaire général des Nations Unies et à travers les résolutions du Conseil de sécurité.

Toutefois, le roi n'a gracié aucun des détenus du mouvement de contestation qui agite la région du Rif (nord), au moment où s'y attendaient, selon la presse locale. Le message est que les détenus et les leaders du hirak doivent effectuer à leur tour des pas dans la voie de l'apaisement et que c'est au gouvernement de gérer la situation. Un choix qui confirme la politique africaine pour laquelle le Maroc a opté depuis les premières années de l'Indépendance, a rappelé le souverain chérifien.