Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Le rôle de Brigitte Macron clarifié dans une "charte de transparence"

Le rôle de Brigitte Macron clarifié dans une "charte de transparence"

22 Août 2017

Au sujet des moyens humains, le document indique que Brigitte Macron dispose de deux collaborateurs et d'un secrétariat officiellement rattachés au chef de l'Etat.

Il y a quelques jours, l'annonce de cette clarification avait pourtant suscité un début de polémique, beaucoup redoutant que l'on accorde trop de pouvoirs et de moyens à une première dame, qui après tout n'a pas été élue au suffrage universel. "Le Chef de l'Etat a voulu que les Français puissent être informés du rôle et des moyens dévolus à son épouse ainsi que de son agenda", explique le Palais.

Dans la charte qui a été publiée ce lundi, il est précisé que Brigitte Macron ne gagnera aucun salaire et n'obtiendra aucune facilité financière pour cette tâche. Ainsi, la charte détaille-t-elle le "rôle public et les missions du conjoint du Président de la République".

En sera-t-il de même pour le magazine Voici qui a, lui, publié les photos du couple Macron en vacances? La création d'un statut officiel de "Première dame" avait été envisagé par Emmanuel Macron avant qu'une pétition hostile à ce statut ne réunisse plus de 300.000 signatures en trois semaines. En d'autres termes: "Brigitte Macron accompagne son époux". Parmi les heureux élus: le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel ainsi que Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Si Carla Bruni-Sarkozy était plutôt discrète, et Julie Gayet, invisible, Brigitte Macron semble épauler constamment le Chef de l'Etat. Elle est donc épaulée par deux conseillers du président qui "sont spécifiquement mis à sa disposition": "un conseiller spécial qui assure la fonction de directeur de cabinet - Pierre-Olivier Costa - de Brigitte Macron" et "un conseiller - Tristan Bromet - qui exerce la fonction de chef de cabinet". " Les coûts de fonctionnement associés au conjoint du chef de l'État feront l'objet d'une présentation transparente dans la comptabilité analytique de l'Élysée, soumise au contrôle de la Cour des Comptes qui en rendra compte publiquement par un rapport spécifique", précise l'Élysée.


Le rôle de Brigitte Macron clarifié dans une