Lundi, 25 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Un concert annulé en raison d'une menace terroriste — Pays-Bas

Un concert annulé en raison d'une menace terroriste — Pays-Bas

25 Août 2017

Voici ce que l'on sait.

Mercredi 23 août, un concert du groupe de rock californien Allah-Las a été annulé après la transmission d'une "information concrète" sur un projet d'attentat à la salle Maasilo, située au sud de la ville, lors de ce concert. Il "est suspecté d'être impliqué dans la préparation d'un attentat terroriste", a souligné le chef de la police de Rotterdam, Frank Paauw.

"Durant ces interrogatoires, il a été confirmé qu'il n'y avait pas de lien entre le conducteur et la menace de la soirée", a précisé la police. Le chauffeur a été arrêté, le quartier bouclé, et des centaines de spectateurs refoulés.

Quel est le véhicule qui a été intercepté?

Selon l'agence de presse néerlandaise ANP, il s'agit d'un étudiant qui vit à Zevenbergen, près de Breda (sud), chez ses parents actuellement en vacances. La police locale a immédiatement procédé à l'évacuation de la salle de concert, dont la capacité était ce soir-là de 1000 personnes.

Le service de déminage inspectait dans la soirée la camionnette.

Qui est le conducteur de la camionnette?

La nature et les circonstances de la "menace terroriste" qui a provoqué l'annulation du concert restaient cependant floues alors que les autorités ont dévoilé les premiers éléments de l'enquête après l'arrestation de deux hommes. L'homme a été entendu "à plusieurs reprises", mercredi et jeudi.

Le conducteur du véhicule a été interpellé. "Nous pouvons donc conclure qu'il n'y a plus de menace". "Vers 2 heures, les collaborateurs des Services d'interventions spéciales (DSI) ont fait une descente dans une habitation du Brabant". "Une perquisition élargie a été menée cette nuit".

Les Pays-Bas ont-ils évité un grave attentat terroriste? L'information de cette menace terroriste provenait de la police espagnole, a poursuivi le maire. Un peu plus tôt dans l'après-midi, la police espagnole a alerté les autorités néerlandaises: une attaque terroriste imminente pèserait sur Rotterdam. L'incident survient moins d'une semaine après deux attaques au véhicule-bélier en Espagne revendiquées par le groupe Etat islamique (EI), qui ont fait 15 morts.

Quelques jours après les attentats en Espagne, la police continuait d'enquêter sur les possibles ramifications internationales de la cellule, et notamment sur les déplacements à l'étranger de plusieurs de ses membres.

La police néerlandaise boucle le secteur à proximité d'une salle de spectacle.


Un concert annulé en raison d'une menace terroriste — Pays-Bas