Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Premières évacuations avant l'arrivée de l'ouragan Harvey — Texas

Premières évacuations avant l'arrivée de l'ouragan Harvey — Texas

26 Août 2017

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes.

Les vents se sont renforcés, jusqu'à 190 km/h vendredi dans l'après-midi, forçant le centre américain des ouragans (NHC) à relever d'un cran le classement d'Harvey, désormais considéré comme un ouragan de catégorie 3, sur une échelle de cinq.

Si les données du Centre national des ouragans (NHC) de Miami sont confirmées, ce serait l'ouragan le plus puissant à toucher le continent américain en douze ans. Et la montée des eaux de la mer devrait atteindre entre 1,80 mètre et 3 mètres selon les endroits.Les personnels et avions d'entraînement de deux bases de la marine américaine, à Corpus Christi et Kingsville dans le Texas, ont été évacués.

L'État voisin de la Louisiane se prépare également au passage de l'ouragan. La mairie souligne que tout départ sera rendu très difficile et plus dangereux par des vents violents dès vendredi matin.

Elle doit frapper les côtes texanes samedi vers 1 heure locales (8 heures en France): l'alerte ouragan a été émise sur près de 500 kilomètres de littoral texan.

"Alors que l'ouragan Harvey s'intensifie - n'oubliez pas de vous préparer", a tweeté Donald Trump. D'autres, comme Corpus Christi - où l'aéroport a été évacué - ont très fortement encouragé leurs habitants à le faire. "Il y a toujours des personnes qui ne veulent pas partir".

"Le Texas va mettre des années à se remettre du passage de Harvey".

Le gouverneur du Texas Greg Abbott a préventivement émis des déclarations de catastrophe pour trente comtés, expliquant que cette initiative en amont allait permettre à cet Etat du sud des Etats-Unis "de déployer rapidement des ressources" pour les services d'urgence. "Cela va probablement provoquer de dangereuses inondations éclair et noyer des terres à travers toute la région de Houston", ont-elles prévenu dans un communiqué jeudi soir.

Le gouverneur de l'État, John Edwards, a annoncé que des centaines de bateaux et un demi-million de sacs de sable avaient été placés au large des côtes de la Louisiane. Le maire de la Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu, s'attend pour sa part à "quelques inondations localisées", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. La ville avait été dévastée par l'ouragan Katrina en 2005.

Les inquiétudes autour de l'ouragan n'ont pas seulement touché le Sud.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 21 cents à 47,64 dollars.

Les autorités américaines exhortaient vendredi les habitants à évacuer d'urgence la zone menacée par Harvey, qui pourrait gravement endommager les raffineries de pétrole de la région.


Premières évacuations avant l'arrivée de l'ouragan Harvey — Texas