Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Un infirmier accusé de 90 meurtres — Allemagne

Un infirmier accusé de 90 meurtres — Allemagne

29 Août 2017

Un infirmier allemand, Nils Högel, déjà condamné pour avoir tué deux patients, est désormais soupçonné d'avoir commis au moins 84 meurtres en Allemagne entre 2000 à 2005, ont annoncé les enquêteurs, lundi 28 août.

Concernant son mode opératoire, Niels Högel injectait des surdoses médicamenteuses à des patients qui se trouvaient déjà dans un état critique, ce qui provoquait chez eux des difficultés cardiaques.

Niels Hoegel, aujourd'hui âgé de 40 ans, a été reconnu coupable de deux meurtres et de deux tentatives de meurtre dans un hôpital de Delmenhorst, en 2015.

" Ce que nous avons pu apprendre est effrayant et dépasse tout ce que l'on aurait pu imaginer ", a indiqué le chef de la police d'Oldenbourg.

Niels Högel, 41 ans, aurait tué au moins 90 personnes.

En juin 2016, les enquêteurs avaient formellement établi la responsabilité du soignant dans 33 décès, des patients hospitalisés dans plusieurs établissements de soins où il travaillait. Mais de l'aveu même des enquêteurs, la liste complète de ses victimes pourrait ne jamais être établie avec certitude.

Fin 2014, il avait alors évoqué devant un psychiatre une soixantaine de tentatives, poussant la justice à engager une vaste série d'analyses. Seul mobile invoqué: "L'ennui". 'Qui sait combien de crimes pourront encore être identifiés?', a admis Thomas Sander, procureur à Oldenbourg.

"Le suspect ne peut pas se souvenir de chaque cas".

Des affaires similaires ont fait les grands titres de la presse allemande ces dernières années, sans pour autant atteindre l'ampleur de ces agissements. Mais dans plus de 30 cas, il se souvenait des patients concrètement et de son comportement', a précisé la cheffe du parquet de cette ville, Daniela Schiereck-Bohlemann.


Un infirmier accusé de 90 meurtres — Allemagne