Lundi, 25 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » La Russie et la Chine pour une réponse "appropriée" sur la Corée

La Russie et la Chine pour une réponse "appropriée" sur la Corée

05 Septembre 2017

Durant son séjour en Chine, M. Temer assistera au Sommet des BRICS et au dialogue entre les marchés émergents et les pays en voie de développement.

Cette institution est favorable à la participation des pays en développement et des pays en transition économique, dont le PIB est inférieur à celui des pays développés.

Essai nucléaire en Corée du Nord : Les Etats-Unis vont préparer de nouvelles sanctions
Justin Trudeau durcit le ton face à la Corée du Nord

"Nous désapprouvons fortement l'essai nucléaire effectué par la Corée du Nord", ont indiqué les cinq pays dans une déclaration commune lors d'un sommet à Xiamen (sud de la Chine).

"L'économie mondiale a récemment pris une tournure plus favorable".

" Nous devons défendre l'objectif et les principes de la Charte des Nations unies et les normes fondamentales régissant les relations internationales, soutenir de manière ferme le multilatéralisme, oeuvrer pour davantage de démocratie dans les relations internationales et nous opposer à l'hégémonisme et à la politique du pouvoir", a appelé M. Xi.

En marge du sommet des Brics qui s'est tenu en Chine à Xiamen, les deux chefs d'Etats se sont penchés sur la question des multiples essais nucléaires de la Corée du Sud.

"Les négociations commerciales multilatérales ne progressent qu'avec beaucoup de difficultés et la mise en oeuvre de l'accord de Paris (sur le climat) se heurte à des résistances", a dit Xi.

Le bloc de cinq pays n'a cessé de promouvoir la coopération dans divers domaines, tels que le commerce et l'investissement, la monnaie et la finance, la connectivité, le développement durable, ainsi que la coopération dans l'innovation et dans l'industrie. C'est en tout cas ce que pense les Présidents Vladimir Poutine et Xi Jinping respectivement président de la Russie et de la République de Chine.

Selon le diplomate russe, cette année, le gouvernement chinois a adopté une approche universelle en invitant les chefs de cinq États de diverses régions du monde parmi lesquels figurent la Guinée, le Mexique, la Thaïlande et le Tadjikistan.


La Russie et la Chine pour une réponse