Lundi, 25 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Macron veut réformer en profondeur la SNCF en commençant par les retraites

Macron veut réformer en profondeur la SNCF en commençant par les retraites

08 Septembre 2017

Lors d'un entretien, le président de la République, a pourtant déclaré qu'il s'agissait d'une reforme importante et qu'elle débutera au milieu de l'année prochaine, voir début 2019.

C'est durant une rencontre avec des cheminots que le président de la République a évoqué ce changement radical.

La SNCF ploie sous une dette de 44,9 milliards d'euros pour SNCF Réseau et 7,9 milliards pour SNCF Mobilités. En échange, il a proposé que l'Etat reprenne la dette de la SNCF et accentue les investissements publics vers l'entretien des lignes. Mais en contrepartie, Emmanuel Macron n'y est pas allé par quatre chemins: il entend supprimer les régimes spéciaux de retraite. Il a également demandé au groupe " d'aller plus loin sur les réformes, le statut, la mobilité, le régime de retraite ". Ce dernier sait bien qu'il a entre les mains une matière sociale particulièrement dangereuse. Le régime retraite serait alors abandonné de façon très progressive, cependant, le président a tout de même rassuré les personnes ayant déjà cotisé en affirmant que: " Ce qui a été acquis dans les régimes passés reste acquis et vous cotisez à un nouveau régime ".

Et le président de détailler le rythme de la réforme qu'il a en tête: "Je souhaite que l'on puisse avoir au premier semestre 2018 une loi-cadre qui donne le top départ de cette réforme, par exemple au 1er juillet 2018 ou début 2019".

À l'approche de la journée de manifestation contre la réforme du Code du travail qui doit se tenir le 12 septembre, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a vivement critiqué l'agenda politique d'Emmanuel Macron, l'accusant de vouloir "diviser" les citoyens, et donc, à nuire à l'ampleur de la mobilisation. Les cheminots suivront-ils?

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a de son côté indiqué qu'aucun arbitrage n'avait été rendu et qu'il n'existait aucun calendrier nouveau sur ce front.

Le gouvernement compte d'ailleurs nommer la semaine prochaine en conseil des ministres un haut commissaire chargé de préparer cette réforme, a-t-il ajouté.


Macron veut réformer en profondeur la SNCF en commençant par les retraites