Jeudi, 19 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Une nouvelle incohérence dans les propos du suspect — Affaire Maëlys

Une nouvelle incohérence dans les propos du suspect — Affaire Maëlys

08 Septembre 2017

Alors que les recherches se concentrent désormais sur le lac d'Aiguebelette où le suspect se rendait quasiment tous les jours en compagnie de ses chiens, les enquêteurs restent persuadés que l'homme a bien enlevé l'enfant.

Selon les informations du Dauphiné Libéré, les enquêteurs vont tenter de retracer le parcours effectué par le principal suspect la nuit de la disparition de la fillette, à l'aide des caméras de surveillance.

Mercredi matin, c'était le lac d'Aiguebelette, situé à 15 kilomètres des lieux du mariage où la fillette âgée de 9 ans a disparu, qui était sondé par les gendarmes français.

Cette mobilisation d'ampleur vient compléter l'important dispositif mis en place par la gendarmerie depuis dix jours, avec des battues sur la zone de disparition et des fouilles de plans d'eau. La rivière passe tout près de la salle des fêtes où avait lieu le mariage auquel la petite Maelys participait lorsqu'elle a disparu dans la nuit du 26 au 27 août dernier. Une perquisition du pavillon où le suspect vit avec ses parents à Domessin (Alpes françaises) a été ordonnée mardi. Avec ses parents, elle assistait à un mariage où le suspect était arrivé sur le tard.

Placé en garde à vue dès jeudi, cet ancien militaire maître-chien avait été libéré le lendemain dans l'attente des résultats de l'expertise de son véhicule, qui a mis au jour une trace ADN de Maëlys, mélangée au sien, sur une commande du tableau de bord.

Il a depuis expliqué qu'il s'était alors rendu chez lui pour changer un short taché de vin, jeté ensuite à la poubelle, car trop vieux et trop sali, selon lui.


Une nouvelle incohérence dans les propos du suspect — Affaire Maëlys