Lundi, 20 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » La PMA accessible à toutes prévue pour 2018

La PMA accessible à toutes prévue pour 2018

13 Septembre 2017

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, a assuré mardi que la possibilité pour toutes les femmes d'avoir recours à la procréation médicalement assistée (PMA) se ferait dès 2018.

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, était l'invitée de BFMTV et RMC ce mardi matin. "Elle affirme ainsi que le président de la République Emmanuel Macron " tiendra son engagement d'ouvrir la PMA à toutes les femmes pendant son quinquennat " et qu'en terme de calendrier " nous serons sur l'année qui arrive, 2018 ".

Marlène Schiappa a situé sa déclaration dans la perspective du débat de révision des lois de bioéthique, prévu en 2018. Actuellement en France, la PMA est réservée aux couples hétérosexuels qui souffrent d'une infertilité médicalement constatée ou bien qui risquent de transmettre une maladie grave à l'enfant.

En juin dernier, le Comité consultatif national d'éthique s'est prononcé pour l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et couples de femmes. Il s'agit selon elle " d'une mesure de 'justice sociale' ".

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était dit "favorable" à une loi ouvrant la PMA "aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires", dans un courrier aux associations LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans).

En France, les lois de bioéthique couvrent des sujets aussi variés que la PMA, le diagnostic prénatal, le don d'ovocytes, la recherche sur l'embryon...

Et qu'en est-il de la discrimination pour ces enfants que l'on prive de père sciemment? "Nous sommes prêts à mobiliser, à battre de nouveau le pavé", avertit Ludovine de La Rochère qui voit également dans cette déclaration de Marlène Schiappa, "une instrumentalisation politique pour détourner l'attention du front social". Cependant, un débat devrait avoir lieu dans le cadre des révisions des lois bioéthiques que la ministre de la santé Agnès Buzin portera l'année prochaine.

Pour l'instant, la proposition de loi doit encore être approuvée par le parlement.


La PMA accessible à toutes prévue pour 2018